Coupe du Monde 2026: le trio USA-Mexique-Canada premier à officialiser sa candidature

Publication: Mis à jour:
FIFA
fifa.com
Imprimer

COUPE DU MONDE - C'est officiel, les États-Unis, le Canada et le Mexique sont conjointement candidats à l'organisation de la coupe du monde 2026. Une candidature déposée auprès de la FIFA et officialisée le 10 avril dernier sur la page Twitter de la fédération américaine de football.

Une organisation plutôt inégale, au profit des États-Unis

Derrière cette organisation tripartite à priori égale, se dresse le mastodonte américain. Nouvelle formule oblige, 80 matchs seront joués au cours de la compétition. La répartition des matchs a déjà été pensée, avec une très nette suprématie des États-Unis. "La compétition à 48 équipes comprendra 80 matchs, dont 60 se joueront aux États-Unis, quant aux 20 autres, 10 se joueront au Mexique, et les 10 autres au Canada", indique la page web de la fédération américaine de football, qui précise par ailleurs que "le format proposé voudrait également que les États-Unis accueillent tous les matchs, des quarts de finales jusqu'à la finale."

Un choix qui sans surprise fait des mécontents dans le monde du ballon rond, à l'instar de l'ex-international mexicain et joueur du Real Madrid, Hugo Sanchez. Pour ce dernier, "la fédération a baissé son pantalon, le Mexique ne doit pas accepter les miettes", a-t-il déclaré hier, 11 avril, à un quotidien mexicain. Déclaration qui fait écho aux paroles plus contenues du président de la fédération mexicaine de football (FMF), Decio di Maria. Ce dernier préfère pour sa part souligner le fait que si la candidature tripartite aboutit, le Mexique sera le seul pays à avoir accueilli trois coupes du monde après les éditions de 1970 et 1986. De son côté, le Canada accueillerait sa toute première coupe du monde si ce scénario venait à se réaliser.

La coupe du monde 2026 sera américaine ou africaine

Rotation continentale oblige, l'Europe et l'Asie sont d'ores et déjà out, la Russie accueillant la compétition de 2018 et le Qatar celle de 2022. Restent l'Afrique et l'Amérique. Joint par le HuffPost Maroc, Fouzi Lekjaa, président de la fédération royale marocaine de football (FRMF), ne souhaite pour l'instant pas communiquer à ce sujet, même si en coulisses les choses semblent se préparer doucement du côté africain.

À rappeler qu'une candidature conjointe avec l'Espagne et le Portugal avait été évoquée. Désormais, toute la pression repose sur la confédération africaine de football (CAF). Ahmad Ahmad, président fraîchement élu, n'avait pas caché son enthousiasme quant à une candidature marocaine lors de sa visite au président de la fédération marocaine Fouzi Lekjaa. Mais le Maroc seul ne pèsera pas lourd face au mastodonte américain, et rien n'est encore confirmé quant à la formation d'un dossier de candidature tripartite solide.

Qui de l'Afrique ou de l'Amérique remportera cette Coupe du Monde tant convoitée? Verdict en mai 2020.

LIRE AUSSI: