Ce robot à usage civil est une invention tunisienne

Publication: Mis à jour:
FFEFR
Facebook/Enova Robotics
Imprimer

Le Salon international des inventions de Genève, plus grand événement international des inventions, a vu passer dans ses allées un drôle de phénomène et il est tunisien.

Le phénomène en question? Un robot qui répond au doux nom de "Pearl Guard" créé par la marque tunisienne ENOVA robotics que le PDG Anis Sahbani décrit comme un robot de sécurité à usage civil, autonome capable de détecter le danger et de lancer des alertes.

Lauréat d'une médaille d'or au Salon international des inventions de Genève, "Pearl Guard" a un bel avenir devant lui.

Lancée en 2014, ENOVA robotics est la première société en Afrique et dans la région Mena qui fabrique et exporte des robots mobiles à partir de la Tunisie. À ce jour la marque a créé 4 robots chacun spécialisé dans un domaine particulier: sécurité, marketing, enseignement et assistance à domicile. Pour l'année 2017, une vingtaine de robots seront exportés estime Anis Sahbani.

Ancien professeur à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris, avant de rentrer en 2014, en Tunisie, pour créer sa société, Anis Sahbani et ENOVA robotics affichent un joli palmarès. En plus de la médaille d'or au salon international des inventions de Genève, Il a remporté le prix de l’Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle et la médaille d'or honorifique pour la production de robots mobiles de sécurité des espaces à la 9e édition de la Foire Internationale des Inventeurs au Moyen Orient.

Il avait déjà remporté le 1er prix du concours National de l’invention 2016, dans la catégorie "institutions" avec son premier robot mobile dans le monde qui assure la sécurité des grands groupes industriels. Son robot (150 kg) autonome, comporte une caméra thermique, 4 caméras infrarouges...il envoie les informations soit à travers la transmission radio (distance 5km), soit via le réseau 4 G (ou le poste de commande peut être dans un autre pays) et détecte les intrusions et envoie une alerte au poste de commande.

Sahbani a également été parmi les lauréats de la 8e édition des CJD Business Awards 2016, un concours qui récompense depuis 2008 les meilleurs jeunes dirigeants de l’année.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.