Le musée de l'Histoire et des civilisations ouvre ses portes à Rabat (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
AIC PRESS
AIC Press
Imprimer

CULTURE - Le 12 avril, le musée de l'Histoire et des civilisations, ancien musée archéologique de Rabat, ouvre ses portes au grand public. A travers des expositions thématiques et chronologiques, il retrace l'histoire du Maroc et de ses civilisations de la préhistoire à la période islamique en passant par l'époque romaine.

"L'ouverture de ce musée signifie beaucoup. D'abord, il met en avant la riche collection archéologique que nous avons. Ensuite, c'est le premier musée qui est véritablement construit en musée. Enfin, c'est le résultat des recherches menées au Maroc depuis des années", souligne Abdelaziz Elidrissi, directeur du musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain et membre du comité directeur de la Fondation nationale des musées.

Au rez-de-chaussée, l'exposition propose un parcours chronologique. Les premières pièces exposées datent de la préhistoire: ce sont les premières traces de l'homme au Maroc, il y a plus de 10.000 ans. "Nous avons les objets de la vie quotidienne préhistorique mais nous avons rarement ceux qui les ont fabriqués", explique Abdelaziz Elidrissi. Ici, pourtant, on peut retrouver des crânes d'homo-sapiens exposés à côté des objets.

musée

Cette partie de l'exposition revient aussi sur les rites funéraires préhistoriques.

musée

A gauche, on retrouve les vestiges des différentes périodes historiques traversées par le Maroc. "On parle toujours de l'époque pré-romaine et de l'époque romaine. Mais ici, nous avons connu d'autres époques", explique le conservateur. Des objets issus des civilisations phéniciennes, maurétaniennes et romaines sont exposés. Ils viennent des sites archéologiques de Mogador, Lixus, Sala et Volubilis.

Le parcours se poursuit à l'étage avec les collections islamiques. "Le déclin de Rome a entraîné l'arrivée de l'islam au Maroc", raconte le directeur du musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain. On y découvre les pièces de monnaie qui ont appartenu aux différentes dynasties établies au Maroc: Idrissides, Almoravides, Almohades, Mérinides et Alaouites.

On retrouve aussi plusieurs sections: les éléments d'architecture, les éléments de décor, les objets du quotidien, les outils de mesures et les objets scientifiques. Abdelaziz Elidrissi en profite pour raconter une petite anecdote: "Savez-vous d'où vient le mot "orientation"? À l'époque, on devait chercher l'orient pour trouver son chemin. Le Maroc est un pays de géographes et de voyageurs, ils avaient besoin de cette science pour se diriger."

musée

La deuxième partie du musée propose une exposition thématique. On retrouve la salle des marbres remplie d'oeuvres antiques en marbre blanc. "Elles n'ont pas été produites ici, elles ont toutes été importées d'Italie ou de Grèce. Elles ont une vocation religieuse et honorifique", explique Fatima-Zahra Chbihi, conservatrice du musée.

musée

La dernière salle rassemble une collection de bronzes utilisés dans la vie quotidienne, dans la vie religieuse et dans le domaine militaire. "Pour moi, toutes les pièces sont belles parce que chaque pièce raconte une histoire. Mais l'objet phare du musée, c'est le buste de Juba II. A l'âge de 6 ans, il a été enlevé et amené à Rome. Il a épousé Cléopâtre Séléné, la fille de Cléopâtre VII et Marc Antoine. Les textes parlent de lui comme celui qui a découvert les îles Canaries", explique au HuffPost Maroc Fatima Zahra Chbihi.

musée

"Rabat, capitale marocaine de la culture"

Le musée, qui va "enrichir l'offre culturelle de Rabat", selon Abdelaziz Elidrissi, ouvre ses portes après 12 mois de travaux menés par la Fondation nationale des musées. Avec ces nouvelles expositions, il espère montrer la richesse de ce patrimoine aux Marocains. "Il y aura des expositions temporaires et des rencontres avec les spécialistes pour donner une dimension scientifique au musée et rompre avec le concept archaïque d'un musée nécropole d'objets. Une équipe scientifique du musée et de la Fondation sont en train de travailler sur la programmation", explique Abdelaziz Elidrissi au HuffPost Maroc.

L'entrée du musée va de 5 à 20 dirhams. "Nous allons aussi créer des billets combinés entre le musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain et le musée de l'Histoire et des civilisations pour lui donner sa place dans le parcours culturel de Rabat."

Close
Découvrez le Musée en photos
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
LIRE AUSSI: