Le pétrole recule, mais reste soutenu par le possible rééquilibrage du marché

Publication: Mis à jour:
OIL PRICE
Growth of oil price. Barrels and graph. 3d | Bet_Noire via Getty Images
Imprimer

Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens mais restaient élevés, les investisseurs pariant sur un rééquilibrage du marché.

Vers 10H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 55,82 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 16 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de mai cédait 16 cents à 52,92 dollars.

Les cours de l'or noir ont atteint leur plus haut niveau depuis un mois durant les échanges asiatiques, à 56,16 dollars vers 00H35 GMT pour le Brent et à 53,23 dollars vers 22H00 GMT pour le WTI.

"Pour l'instant, la hausse de la demande a profité aux prix des produits raffinés. Mais le brut commence à suivre, car les capacités des raffineries mondiales vont augmenter de 5 millions de barils par jour d'ici à la fin du mois de juin, grâce à des fins de maintenance", ont expliqué les analystes d'UniCredit.

"Dans ce contexte, les marchés vont sentir le manque créé par la baisse de la production d'un million de barils par jour de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et celle de 400.000 barils par jour de ses partenaires", ont-ils ajouté.

L'accord de l'Opep, conclu fin 2016, vise à rééquilibrer le marché mondial, mais la hausse de la production américaine et l'activité réduite des raffineries ont pour l'instant limité les gains des prix du pétrole.

"La hausse de la production de pétrole de schiste peut décourager les acheteurs de pétrole. L'American Petroleum Institute (API) publiera ses données sur les réserves américaines (après la clôture européenne, NDLR) ce qui donnera une idée de l'état de l'offre et de la demande", ont commenté les analystes de Inenco.

Les données de la fédération privée de l'API donnent un aperçu de la situation du marché avant la publication plus officielle du département américain de l'Energie (DoE).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.