Mix de l'appel à la prière: Le ministère des Affaires religieuses s'en mêle, la billetterie officielle du Festival en ligne de mire

Publication: Mis à jour:
NIGHTCLUB
Facebook orbit festival
Imprimer

L'affaire du mix de l'appel à la prière continue de faire jaser en Tunisie.

Après la condamnation du DJ britannique Dax J, jeudi par contumace à un an de prison pour outrage public à la pudeur et atteinte aux bonnes moeurs et à la morale publique pour avoir mixé l'appel à la prière dans une boite de nuit dans le cadre du Festival Orbit -rassemblement de DJ internationaux à destination des fans de musique "techno"- c'est au tour de la billetterie officielle du festival de subir les courroux du...ministère des Affaires religieuses.

En effet, selon un des dirigeants de Teskerti , site qui gère la billetterie de plusieurs événements, celui-ci aurait reçu un courrier dudit ministère qui lui demande les statuts de son entreprise car "Teskerti est la billetterie officielle du festival Orbit, le festival où Dax J a joué le sample de l'appel à la prière" affirme-t-il.

La semaine dernière, une boîte de nuit de la région de Hammamet a été fermée par les autorités après qu'une vidéo d'un mix de l'appel à la prière ait été diffusée sur les réseaux sociaux. Si le Dj a été condamné, le gérant de la boite de nuit et un des organisateurs ont bénéficié d'un non lieu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.