940 listes électorales et 11 334 candidats pour les législatives du 4 mai 2017

Publication: Mis à jour:
ALGERIA
Algerian men look at electorial campaign posters for the upcoming legislative elections in Algiers' Martyrs Square as the official start of campaigning got underway on April 9, 2017. / AFP PHOTO / RYAD KRAMDI / RYAD KRAMDI (Photo credit should read RYAD KRAMDI/AFP/Getty Images) | RYAD KRAMDI via Getty Images
Imprimer

Les partis politiques et les indépendants engagés dans les législatives du 4 mai prochain se présenteront avec un total de 940 listes électorales et 11.334 candidats, selon des données communiquées lundi par le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.

Le Front de libération nationale (FLN) et le Rassemblement national démocratique (RND) se présenteront, chacun, avec 52 listes électorales et 614 candidats, alors que les indépendants ont présenté 98 listes électorales et 1.125 candidats pour le prochain scrutin.

L'Alliance HMS se présente avec 51 listes et 610 candidats, suivie de Tajamoue Amel El Djazair avec 49 listes comptant 570 candidats, puis de l'autre alliance, Nahda-Adala-Bina, avec 48 listes et 576 candidats.

Ces cinq partis politiques sont ainsi les seuls à être représentés sur l'ensemble des wilayas du territoire national, cette présence nécessitant un minimum de 48 listes électorales.

Les mêmes données font ressortir un classement partagé par le Mouvement populaire algérien (MPA) et le Front El Moustakbal avec 47 listes électorales chacun, 571 candidats pour le premier et 557 pour le second.

Le Parti des Travailleurs (PT) se présentera, quant à lui, avec 39 listes composées de 517 candidats, suivi par l'Alliance nationale républicaine (ANR) présentant 36 listes de 421 candidats, puis par le Front national algérien (FNA) engagé avec 34 listes et 443 candidats.

Le Front des forces socialistes (FFS) disputera les sièges de la future APN avec un total de 33 listes et 419 candidats, tandis que le Mouvement Islah y sera présent avec 31 listes et 401 candidats, l'Alliance El-Feth avec 26 listes et 328 candidats, le parti El-Fedjr El-Jadid avec 23 listes et 323 candidats et enfin, le parti de la Liberté et de la Justice avec 20 listes et 259 candidats.

Sur l'ensemble des partis postulants, 24 sont dotés de moins de 10 listes électorales tandis que quatre (4) autres n'ont réussi à obtenir qu'une seule liste, indiquent les données actualisées du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.