À Jazzablanca, la scène BMCI sera gratuite pour le grand public

Publication: Mis à jour:
JAZZABLANCA
Imprimer

FESTIVAL - Alors que la première partie de Jazzablanca bat son plein et se poursuit jusqu'au 13 avril à l'Hippodrome d'Anfa, la seconde partie démarre dans quelques jours et sera totalement gratuite pour le grand public.

Du 14 au 16 avril prochain, la scène BMCI sise Place des Nations unies fera ainsi la part belle à la musique populaire marocaine et internationale. Les amateurs de fusions seront bien servis, notamment avec la formation Amin qui se chargera d'ouvrir le bal, vendredi 14 avril à 17h.

Fondé en 2014, ce groupe est composée de cinq musiciens casablancais issus de la scène underground marocaine, avec un répertoire musical qui allie ballades folk et sonorités rock.

The Grey Stars prendront la relève à partir de 19h pour la deuxième partie de soirée. Cette formation, qui a vu le jour en 2015, réunit six musiciens bruxellois d'origine marocaine férus de la musique maghrébine. Au menu, du rock, de la funk, du reggae, mais aussi de la reggada et des sonorités disco.

Puis, à 21h, ce sera au tout des Tunisiens du groupe Ghoula de monter sur scène. Leur musique raconte des histoires qui témoignent d’une époque, de ses mentalités et de ses coutumes.

Le lendemain, samedi 15 avril, les Casablancais pourront découvrir sur cette même scène, à partir de 19h, un projet musical hors du commun. Le groupe Marrakech Jazz Beat a été initié par deux artistes: Gregory Jouandon, batteur de jazz et pianiste franco-italien, et Redouan Naim, joueur de guembri et chanteur gnaoua, disciple du Mâalem gnaoua Brahim Belkani.


L'emblématique Orchestre national de Barbès (ONB) se chargera à 21h d'enflammer le public, avec ses reprises plus que réussies des titres populaires tirées du patrimoine musical maghrébin. Cette fois, le groupe revient avec trois nouveaux musiciens: Basile Theoleyre au chant et à la trompette, Cédric Ricard au saxophone et Mamoun Dehane à la batterie.

Les Sénégalais de Sahad and the Nataal Patchwork assureront, eux, la première partie du concert de clôture du festival, le 16 avril à 19h. Ils seront suivis à 21h par les Britanniques de Gentelman’s Dub Club, qui se produiront pour la première fois au Maroc.