Un Webdocumentaire inédit sur la culture et l'histoire de Safi

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Marocopedia
Imprimer

CULTURE - Si Safi m'était conté. Aujourd'hui à minuit a été mis en ligne un "carnet de voyage" dédié à la ville de Safi, sur le site internet safi.marocopedia.com.

Sur ce site, les visiteurs pourront trouver 19 vidéos avec les témoignages d’historiens, anthropologues et spécialistes, résidant à Safi. Les amateurs d'histoire pourront ainsi découvrir celle de cette ville, de son artisanat ou encore de ses monuments.

Ce projet inédit est en partie initié par Marocopedia qui "souhaite à travers ce webdocumentaire inviter chacun à découvrir la ville et ses alentours, notamment l’histoire de ses monuments historiques, sa musique, sa poterie, ses habitants et également son art urbain", explique l'encyclopédie solidaire dans un communiqué.

"Safi une ville où nous avons passé plus de temps que prévu, où nous avions collectés plus de données par rapport aux autres villes et villages", nous explique Marocopédia, "après la collecte des données, nous avons décidé de partager et de diffuser l’information sous le format du carnet de voyage/webdocumentaire afin de donner une meilleure visibilité au projet".

safi

"Safi.marocopedia.com est une présentation non exhaustive du potentiel culturel de la ville de Safi, mais plutôt un carnet de voyage visuel pour vous inviter à découvrir Safi et vous encourager à défendre son patrimoine culturel", précise Marocopedia.

Une histoire de rencontres et de collaborations

Ce projet est le fruit d'une collaboration entre l’association Badira et Marocopédia, qui œuvrent ensemble pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine culturel marocain.

Depuis 2013, leurs membres sillonnent villages et villes avec une équipe spécialisée en audiovisuel pour conserver le patrimoine oral, matériel et immatériel du Maroc à travers la vidéo et la photographie.

L'encyclopédie collective oeuvre pour "reconstituer notre mémoire collective et faire en sorte qu’elle ne se perde pas", explique Marocopedia.

Ces données sont ensuite diffusées sur leur plateforme, accessible gratuitement en quatre langues: arabe, français, anglais et amazigh. A ce jour sont répertoriées 500 définitions écrites et 200 vidéos sur marocopedia.com.

Une encyclopédie culturelle à portée de clic qui est également téléchargeable sur Google Play et sur l'App store.

Ces derniers ne comptent d'ailleurs pas s'arrêter là "nos prochaines publications seront axées sur ce format", précise Marocopedia au HuffPost Maroc , "on prépare déjà un nouveau sur la ville de TATA".

Marocopédia, qui compte sur des bénévoles pour étoffer son contenu, est scindée en deux parties: l'une consacrée au patrimoine oral, répertoriant "les histoires héritées de génération en génération, des légendes sans preuves écrites", et une seconde, scientifique, qui contient des définitions et des présentations relatives à la culture marocaine en "se référant à des ouvrages académiques et scientifiques ou à des sites spécialisés".

LIRE AUSSI: Marocopédia, une encyclopédie qui présente la richesse du patrimoine marocain