Des photos, des vidéos et une pétition s'indignent de la rénovation bâclée du stade Mohammed V

Publication: Mis à jour:
STADE
La rénovation du stade Mohammed V continue de faire polémique | DR
Imprimer

ARGENT PUBLIC - La polémique autour de la rénovation du stade Mohammed V ne désenfle pas. Depuis sa réouverture au public lundi, pour le match ayant opposé le Wydad de Casablanca au FAR de Rabat, les deux SDL chargées du projet, à savoir Casa aménagement et Casa Events et Animation, sont dans le collimateur des internautes marocains.

Et pour cause, les changements entrepris depuis sa fermeture il y a plus d'un an n'ont pas convaincu. Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes demandent des explications sur le montant dédié au financement de ces travaux, pas encore achevés, qui s'élève au total à 220 millions de dirhams.

"Où sont passés les 22 milliards de centimes", s'interrogent plusieurs supporters déçus par le nouveau visage de leur stade. Dans une vidéo postée jeudi sur Facebook, vue plus d'un million de fois et partagée plus de 50.000 fois, un supporter du Raja de Casablanca s'indigne de l'état des lieux, images à l'appui.

L'ouverture d'une enquête réclamée

"Voici comment ont été dépensés les 22 milliards de centimes. Les toilettes sont dans un état calamiteux… Il n'y a ni lumière, ni peinture. On nous a ramené deux écrans plasmas et des pseudo-chaises pour cette somme", fustige le jeune homme, qui demande à ce que des explications soient données au peuple pour justifier cette "honte".

Sur Facebook aussi, une pétition qui réunit pour l'instant près de 300 membres a été lancée jeudi. Son initiateur, le cinéaste Othman Naciri, demande l'ouverture d'une enquête judiciaire sur "le chantier chaotique du complexe sportif Mohammed V de Casablanca". "Un chantier bâclé, ouvert avant la fin des travaux, qui a englouti des sommes monstres", regrette-t-il.

D'autres internautes indignés ont posté des photos de l'intérieur du stade.

toilettes

Casa Events et Animation a communiqué pour tenter d'éteindre les critiques concernant les couacs d'organisation des deux rencontres abritées cette semaine par le stade, rejoint aujourd'hui par Casa Aménagement, en la personne de son directeur général Driss Moulay Rachid, qui s'explique dans une interview accordée à nos confrères de Médias24. Driss Moulay Rachid explicite la décision qui a consisté à rouvrir le stade avant la fin des travaux: "Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un match de foot peut se jouer dans ce stade. Nous avons pris sur nous de dire OK, sachant que les entreprises n’avaient pas encore fini. Mais cela s’est retourné contre nous".

Sur le site internet de Casa Aménagement, on apprend que l'état d'avancement de la première tranche des travaux, qui prévoit "la reprise de la structure béton et de l'étanchéité, la mise en place de nouveaux sièges, l'installation de deux panneaux d’affichage, et la mise en place d'un contrôle d’accès et de vidéosurveillance", est de 95%.

Le budget alloué aux travaux de rénovation du stade est financé conjointement par le Conseil de la ville, le ministère de l'Intérieur et le ministère de la Jeunesse et des sports.

LIRE AUSSI: À Casablanca, plusieurs failles lors de la réouverture du stade Mohammed V (PHOTOS)