Tunisie: "Réfléchis avant de parler", le slogan d'une nouvelle campagne contre la violence verbale

Publication: Mis à jour:
F
facebook JCI Hammam_Lif Junior
Imprimer

"Vois ta gueule comme tu es moche", "Quelle grosse, fais un régime", "Idiote", "Imbécile", "Complexée", "Bornée", etc, que de mots prononcés fréquemment dans l'espace public ou ailleurs en minimisant consciemment ou inconsciemment leur impact sur la personne ciblée. Une méchanceté gratuite qui fait pourtant tant de mal, elle est une violence invisible mais bien réelle. Pour endiguer ce genre de comportements nocifs, la JCI Hammam-lif Junior, une ONG composée de jeunes ayant entre 14 et 18 ans, a lancé via les réseaux sociaux une campagne de sensibilisation intitulée "Réfléchis avant de parler" ("خمّم قبل ما تتكلّم")

Ayant pour objectif de changer les mentalités, JCI Hammam-lif Junior a misé sur des photos illustrant ce qui est désigné comme "les mots et les expressions que nous utilisons couramment qui influencent à la fois notre attitude et notre comportement envers les autres, parce que le pouvoir des mots est immense. Ils font la différence entre la réussite et l’échec et non seulement ils sont la source de nos émotions, mais ils nous portent aussi à l’action. Contrairement aux violences physiques, les violences verbales ne laissent pas de traces visibles à l’œil nu, mais leurs effets peuvent être tout autant redoutables".

  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior
  • Facebook JCI Hammam_Lif Junior

via GIPHY

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.