Le spécialiste du canular sur Twitter s'en est encore pris au gouvernement marocain

Publication: Mis à jour:
NASSER BOURITA TWITTER
Le spécialiste du canular sur Twitter s'en est encore pris au gouvernement marocain |
Imprimer

INTERNET - Après le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani, c'est au tour des ses ministres Nasser Bourita (Affaires étrangères) et Abdelouafi Laftit (Intérieur) d'être victimes du spécialiste du "hoax" sur les réseaux sociaux.

Le journaliste italien Tommasso Debenedetti, qui crée régulièrement de faux comptes sur Twitter, s'est attaqué aux deux nouveaux ministres. Au lendemain de leur nomination par le roi, deux comptes soi-disant "officiels" sont nés sur le réseau.

Le pro du canular a joué le jeu quelques heures, abonnant les deux ministres aux comptes de journalistes marocains, pour semer le doute.

Difficile pourtant d'y croire très longtemps, puisque les premiers tweets postés ressemblaient beaucoup à ceux écrit sur le faux-compte du chef du gouvernement en mars dernier, fautes comprises:

On excusera le mauvais français du journaliste italien.

Quelques heures après, l'homme qui s'amuse depuis des années à lancer des rumeurs, comme la mort de personnalités, sur Twitter a fini par se démasquer sur le compte de Nasser Bourita:

On attend à présent le démenti pour Abdelouafi Laftit, qui ne devrait pas tarder à arriver. Le journaliste, qui expliquait en 2013 à l'AFP vouloir "démontrer la fragilité des médias sociaux" en invitant les journalistes "à être plus prudents" face aux fausses informations qui circulent sur la Toile, donne toujours son identité au bout de quelques heures.

LIRE AUSSI: Saad Eddine El Othmani, victime du spécialiste du canular sur Twitter