360 films algériens conservés dans des laboratoires étrangers

Publication: Mis à jour:
REELS
8 mm Film Projector | efcarlos via Getty Images
Imprimer

Quelque 360 films algériens, réalisés durant les années 60 et 70, sont conservés dans des laboratoires étrangers faute de structures semblables en Algérie, a indiqué le directeur du Centre national du cinéma et de l’audiovisuel (CNCA), Mourad Chouihi, mercredi 05 avril 2017 à Alger

"Les bobines de ces oeuvres cinématographiques sont conservées dans des laboratoires en France, en Italie, en République Tchèque, en Slovaquie et en Tunisie", a déclaré M. Chouihi à la radio culturelle. Il a affirmé que " la récupération de ces archives est actuellement impossible en l'absence des laboratoires permettant de les conserver en Algérie".

Le ministre de la culture Azzedine Mihoubi avait déjà déclaré en juin 2016 que son secteur allait oeuvrer à récupérer les archives du cinéma algérien détenus par les laboratoires de plusieurs pays européens.

De son côté, le directeur de la CNCA a fait savoir que son institution allait numériser 10 oeuvres cinématographiques réalisées durant les années 70 et 80, rappelant dans ce sens que l'opération de la numérisation avait touché 15 autres films en 2016.

LIRE AUSSI: Plusieurs oeuvres du cinéma algérien restaurées et numérisées

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.