Conférence de Bruxelles sur la Syrie: 6 milliards de dollars pour financer l'aide humanitaire

Publication: Mis à jour:
SYRIA WAR
DAMASCUS, SYRIA - APRIL 5: Smoke rises after the war crafts belong to Assad Regime forces carried out airstrikes on the Jobar neighborhood of Damascus, Syria on April 5, 2017. (Photo by Mohammed Eyad/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

La Conférence des pays donateurs sur l'avenir de la Syrie a permis de réunir à Bruxelles, des promesses de dons atteignant 6 milliards de dollars destinés à financer l'aide humanitaire qui sera apportée en 2017.

Selon le commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides cette aide sera apportée à la population et aux réfugiés syriens.

"Nous avons obtenu des promesses pour 6 milliards de dollars pour l'année 2017" a-t-il déclaré à la clôture de la Conférence internationale sur l'avenir de la Syrie qui a réuni 70 délégations à Bruxelles.

Ces délégations comprennent les Nations unies, l'Union européenne, de la région, mais également de la communauté internationale, des principaux donateurs et de la société civile, ainsi que des organisations humanitaires et de développement.

Selon ce commissaire, l'UE s'est engagée à octroyer 1,3 milliard de dollars d'aide. Il qualifie ce geste de l'Union qui se présente comme le premier donateur au monde pour les Syriens, de "signe tangible" de la solidarité des Européens avec ce peuple ravagé par plus de six ans de guerre.

Le Commissaire Stylianides a exhorté, dans ce contexte, les donateurs à "mettre en œuvre ces promesses" pour que leurs engagements ne restent pas lettre morte.

Le Haut-commissariat des Nations unies a tiré mardi la sonnette d'alarme pour alerter la communauté internationale sur le manque criant de financements pour ses programmes d'aide aux réfugiés syriens et aux pays de la région qui les accueillent.

"La situation devient désespérée", a déclaré le Haut-commissaire pour les réfugiés Filippo Grandi, cité dans un communiqué.

L'ONU n'aurait reçu, à ce jour, que 9% de l'aide jugée nécessaire pour aider les cinq millions de réfugiés vivant en Egypte, Irak, Jordanie, Liban et Turquie, ainsi que ceux qui ont tenté de rallier l'Europe en traversant la Méditerranée, en 2017.

L'ONU avait estimé en décembre avoir besoin de 4,63 milliards de dollars et n'a reçu que 433 millions, ont dans un communiqué le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Le conflit en Syrie, qui est entré à la mi-mars dans sa septième année, a fait 320.000 morts, des millions de déplacés à l'intérieur du pays et cinq millions de réfugiés.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.