Le satellite Alcomsat 1 permettant d'avoir Internet "en permanence en Algérie" sera lancé en 2017

Publication: Mis à jour:
ALCOMSAT1
Capture d'écran
Imprimer

Le satellite algérien de télécommunications "Alcomsat 1" sera lancé avant la fin de 217, a annoncé mercredi 06 avril à Oran le directeur de l’Agence spatiale algérienne (ASAL), Oussedik Azzedine.

M. Oussedik animait une conférence de presse lors de l’ouverture de l’atelier national Alsat-utilisateurs. Il a indiqué que la conception de ce satellite a été réalisée.

"Ce satellite sera lancé à partir de la Chine avant la fin de l’année en cours, en collaboration avec nos partenaire chinois", a-t-il souligné.

M. Oussedik a expliqué que le choix s'est porté cette fois-ci sur la Chine, beaucoup plus expérimentée en matière de lancement des satellites de télécommunications dont le poids dépasse 5 tonnes. L’Inde, d'où ont été lancés Alsat-1B, Alsat-2B et Alsat-1N n’en a lancé que deux satellites de ce calibre.

"Nous avons choisi la sécurité", a-t-il explqué.

Alcomsat 1 permettrait d’avoir Internet "partout, en permanence en Algérie" et de couvrir la totalité du territoire national, y compris les régions les plus enclavées.

Ce satellite sera également un système de secours en cas de rupture de la connexion via la fibre optique, évitant à l’Algérie des black out comme celui enregistré en 2015 suite à la rupture du câble sous-marin de fibre optique, a-t-il soutenu.

"Dans le cas où la connexion via fibre optique sera perturbée dans une région donnée, on aura la possibilité de basculer sur le satellite", a-t-il rajouté.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.