Thomson Reuters décroche le label CFC

Publication: Mis à jour:
CFC
DR
Imprimer

FINANCES - Le géant de l’information financière, Thomson Reuters, vient de décrocher le statut de Casablanca Finance City (CFC). Dans un communiqué, Nadim Najjar, directeur général-région MENA de la firme, affirme que ce nouveau statut permettra au groupe mondial d’informations d’accroître sa présence sur le marché financier marocain et au Maghreb.

"Cette étape conforte la vision stratégique de l’entreprise d’accroître sa présence sur le marché financier marocain et plus globalement en Afrique du Nord", est-il indiqué.

Thomson Reuters compte en fait sur sa présence au Maroc pour conforter son rôle en tant qu’acteur majeur de la croissance des marchés locaux "en améliorant la transparence, en offrant des contenus de qualité, en aidant les entreprises à mieux fonctionner et les professionnels à prendre des décisions d’affaires éclairées sur le marché de la MENA".

Concrètement, ce nouveau statut lui confère une panoplie d'avantages dont l'exonération totale de l'impôt sur les sociétés pendant une période de cinq ans.

A noter que Thomson Reuters se positionne comme leader sur le marché de l’information financière. Le géant est présent dans plus de 100 pays depuis plus de 100 ans. C’est le fruit d’une fusion entre le groupe britannique Reuters et son concurrent canadien Thomson. Ce rapprochement, acté en 2007, a permis à Thomson Reuters de devancer l’américain Bloomberg.

LIRE AUSSI: