Médias: Répartition du temps de passage des candidats aux élections législatives dans les médias

Publication: Mis à jour:
VOTE
selimaksan via Getty Images
Imprimer

L'opération de répartition du temps de passage des candidats aux législatives du 4 mai prochain a eu lieu mercredi 5 avril à Alger. Cette opération concerne les candidats des partis politiques et des listes indépendantes qui s'exprimeront dans les médias publics dans le cadre de la campagne électorale.

L'opération de tirage au sort s'est déroulée en présence des représentants des partis politiques et des listes de candidats en lice aux prochaines élections législatives et des représentants de la Haute instance indépendante de surveillance des élections. Des représentants des médias publics ont également été présents.

Dans une allocution à cette occasion, le représentant de la Haute instance indépendante de surveillance des élections, Ali Gharzouli, a indiqué que la rencontre d'aujourd'hui, constituait "un des maillons entrant dans le cadre de la coopération et de la communication pour le parachèvement des préparatifs en prévision de la tenue des législatives du 4 mai dans les meilleures conditions".

Il a précisé que la technique utilisée dans le tirage au sort "assurera un passage à l'ensemble des candidats de manière juste et équitable".

D'autre part, M. Gharzouli a souligné que le renforcement de la coopération avec la Haute instance indépendante de surveillance des élections et ses partenaires sur la scène nationale, "n'est plus une exigence dictée par la conjoncture décisive que traverse l'Algérie mais s'impose tel un devoir national afin de réaliser le sursaut escompté en matière de pluralisme politique et d'exercice démocratique".

Il a estimé également important de bâtir la confiance entre cette instance et ses partenaires notamment parmi la classe politique (partis politiques et listes des candidats indépendants) ainsi que les différents médias.

La protection de la voix de l'électeur influe "de façon positive et directe" sur la stabilité du pays et sur le processus d'édification et de défense des réalisations du pays, a-t-il encore dit avant d'affirmer que la prise de conscience du citoyen quant à l'importance de sa voix conforte en lui le sens du patriotisme et l'amour d'appartenance à cette patrie.

M. Gharzouli a ajouté que "le prochain rendez-vous électoral est une échéance qui intéresse tous les Algériens car affirmant de manière définitive que le choix du peuple est seul en mesure de conférer la légitimité", rappelant que pour "garantir ce choix, il est nécessaire de réunir toutes les conditions pour donner aux électeurs la meilleure image des candidats".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.