Jazzablanca, J-3 pour découvrir les stars invitées sur la scène Anfa

Publication: Mis à jour:
PL
Imprimer

MUSIQUE - Le festival Jazzablanca revient cette année avec une pléiade d’artistes de renom. Pour sa 12e édition, le festival a prévu quatre scènes différentes qui accueilleront plusieurs musiciens et interprètes marocains et internationaux: le village, la scène Anfa et le jazz club, tous situés à l’hippodrome Casa-Anfa, et la scène BMCI sur la place des Nations-Unies.

Et c’est sur la scène Anfa que les têtes d’affiches du festival se donneront rendez-vous. Les détenteurs d’un Pass 1 ou 6 jours pourront ainsi retrouver en concert, tous les soirs du 8 au 13 avril à partir de 20h30, un de ces artistes internationaux.

L’ouverture du festival se fera en compagnie de LP, ou Laura Pergolizzi, auteure compositrice et chanteuse pop-rock américaine que le public connaît grâce à son dernier titre "Lost on you", ou encore à travers les chansons qu’elle a co-écrites pour de grandes stars comme "Cheers" de Rihanna, ou encore "Beautiful people" de Christina Aguilera.

lp

Le groupe américain Pink Martini sera présent dimanche 9 avril pour enflammer la scène Anfa avec China Forbes au micro, Thomas Lauderdale au piano, Gavin Bondy à la trompette, Derek Rieth aux percussions, Martin Zarzar à la batterie et Phil Baker à la basse.

pink

Et pour bien démarrer sa semaine, c'est un natif de la Nouvelle-Orléans qui viendra insuffler son héritage musical au public marocain. Christian Scott sera ainsi de la partie le lundi 10 avril, pour partager ses influences, des légendaires King Oliver et Louis Armstrong, en passant par la pop rock et le hip-hop.

christian

Mais les États-Unis ne sont pas les seuls à manier l’art du jazz: Murray Head en est la preuve vivante. Tout droit venu du Royaume-Uni, cet artiste a déjà 18 albums à son actif et est connu pour ses chansons à succès "Say It Ain’t So Joe" et "One Night in Bangkok". Il investira la scène Anfa mardi 11 avril.

murray head

Le lendemain, mercredi 12 avril, destination Cuba avec le pianiste et batteur Roberto Fonseca, qui marie jazz et sonorités afro-cubaines.

roberto

Enfin, pour clôturer en beauté les concerts de la scène d’Anfa, Jazzablanca a fait appel au duo musical français AaRON composé de Simon Buret et Olivier Coursier. On doit au duo les bande originale des films "Je vais bien, ne t’en fais pas" et celle des "Yeux fermés".

aaron

Un programme riche qui devrait ravir tous les passionnés de jazz, soul, rock et funk, qui pourront se procurer leurs Pass Tribunes, Orchestre ou VIP, de 250 DH à 4500 DH aux points de vente officiels du festival, soit au Mégarama de Casablanca, au théâtre la Renaissance, à l’Hippodrome Casa-Anfa, ou encore en ligne sur www.jazzablanca.hmizate.ma.