Des mesures pour décongestionner les Centres de contrôle technique des véhicules

Publication: Mis à jour:
CARS ALGERIA
Cars drive on a road in the Algerian capital Algiers on February 1, 2017. / AFP / STRINGER (Photo credit should read STRINGER/AFP/Getty Images) | STRINGER via Getty Images
Imprimer

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Boudjemâa Talai, a annoncé lundi 03 avril 2017 à Boumerdes l’engagement de son département à prendre des mesures destinées à décongestionner les centres de contrôle technique de véhicules et à réduire le temps d’attente des citoyens.

Le ministre s'exprimait en marge du lancement des essais techniques sur la ligne ferroviaire électrifiée Thénia-Tizi-Ouzou. Il a indiqué que ces centres de contrôle technique ont été instruits et autorisés de travailler au-delà des 8 heures quotidiennes, en restant ouverts jusqu’à minuit afin de faire face à la forte demande.

Par ailleurs, une instruction ministérielle prise la semaine dernière autorise les propriétaires de véhicules d’effectuer le contrôle dans n’importe quelle wilaya, a ajouté M. Talai.

Il a souligné que ces mesures ont été prises par soucis de faciliter aux citoyens la réalisation de ce contrôle qui dure 20 mn par véhicule.

Cette opération devenait de plus en plus pénible pour les automobilistes. A l'extérieur des centres, les queues commençaient à se former en plein milieu de ... la nuit. Et ceci ne garantissait pas pour autant un accès à l'intérieur de l'enceinte. "Je suis arrivé au centre à 04H du matin et des dizaines véhicules étaient déjà garés. A l'ouverture au matin, les services du centre ont commencé à sélectionner leur quota quotidien et se sont arrêtés sur la voiture qui était juste devant moi", témoigne une automobiliste.

Les citoyens se retrouvaient ainsi obligés de poursuivre leurs sommes dans leurs véhicules, en espérant être sélectionné pour effectuer le contrôle.

Cette forte demande a résulté de plusieurs facteurs. Des techniciens expliquent ainsi que la fermeture de plusieurs centres de contrôle technique pour "non-conformité" a provoqué une surcharge sur les autres établissements.

D'autres employés évoquent le quota journalier imposé à ces centres mais ne manquent pas de souligner la responsabilité des automobilistes, qui procrastinent et retardent ce contrôle à la dernière minute.

Les tests sur la ligne Oran-Saïda à partir de jeudi

Abordant la situation des grands projets en cours de réalisation dans le secteur des transports, le ministre a déclaré que des efforts sont engagés afin, de les livrer dans les délais, observant que l’engagement qu’il avait pris en janvier dernier pour le lancement, début avril courant, des essais techniques sur la ligne ferroviaires Thénia/Tizi-Ouzou a été honoré.

Il a aussi fait savoir que les essais techniques sur la ligne ferroviaire à grande vitesse qui entre Oran et Saida, interviendront jeudi prochain.

Quant au téléphérique de la ville de Tizi-Ouzou, M. Talai a relevé une amélioration de la cadence des travaux suite à la résiliation du contrat de l’entreprise qui était en charge de ce projet et son remplacement par une autre.

Concernant le projet du port de Cherchell, le ministre a ajouté que les études de réalisation de ce projet structurant ont été achevées. Les travaux de réalisation seront lancés à la fin du premier semestre 2017 a-t-il dit.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.