Le rappel de l'ambassadeur jordanien n'est pas une sanction

Publication: Mis à jour:
ROIS MAROC JORDANIE
MAP
Imprimer

DIPLOMATIE - Le rappel de l’ambassadeur jordanien à Rabat, Ali El Kayed, n’est visiblement pas une sanction de son administration. Le dernier bulletin officiel du Royaume Hachémite le confirme. Il précise que cette décision intervient à la suite d’un décret du Conseil des ministres, daté du 8 mars 2017. La décision du Conseil des ministres a été approuvée par le roi hachémite, peut-on lire dans le BO (édition 5452).

Il est également indiqué que Ali El Kayed regagnera l’administration centrale à partir du 2 avril. Ce qui met donc fin aux rumeurs liant le départ d’El Kayed à l’absence du roi du Maroc des travaux du dernier sommet de la ligue arabe.

jordanie

LIRE AUSSI: