Le nouveau gouvernement reçu en audience royale ce mercredi 5 avril

Publication: Mis à jour:
AUDIENCE ROYALE
MAP
Imprimer

POLITIQUE - Après près de 6 mois de blocage, il faudra encore patienter avant de connaître le visage du nouveau gouvernement. Initialement prévue pour le 28 mars par certains médias, puis promise par Saad Eddine El Othmani pour la fin de semaine dernière, repoussée d'après d'autres quotidiens de la place pour ce mardi 4 avril, l'annonce du nouveau gouvernement devrait être enfin dévoilée dans la foulée de l'audience royale aux membres du gouvernement El Othmani, prévue pour ce mercredi 5 avril selon le site Le360.

Aucune annonce officielle en revanche n'a été faite par le Parti de la justice et du développement (PJD) pour confirmer ou infirmer cette nouvelle échéance. Saad Eddine El Othmani avait néanmoins pris la peine ces derniers jours de démentir les nombreuses rumeurs au sujet des nombreuses dates successivement annoncées par différents médias, mais aussi de ne valider aucun des noms des potentiels ministrables qui circulent allègrement dans les colonnes des journaux comme sur les réseaux sociaux.

Citant des "sources fiables", Le360 indique pour sa part que l’audience royale aux membres du gouvernement El Othmani aura lieu au Palais royal de Rabat, ce mercredi 5 avril "pour des raisons liées à l’agenda du souverain". Le site électronique ajoute que "le Cabinet royal avait reçu, le week-end dernier, la liste des ministres du gouvernement El Othmani et la configuration finale du prochain Exécutif".

Saad Eddine El Othmani a été désigné nouveau chef du gouvernement le 17 mars dernier, Abdelilah Benkirane ayant été écarté par le roi Mohammed VI après avoir échoué à former un nouveau gouvernement, cinq mois après les élections.

La future majorité gouvernementale comprendra l'Union socialiste des forces populaires (USFP), accusée par les PJDistes d’être à l’origine du blocage qui a duré plus de cinq mois, mais aussi le Rassemblement national des indépendants (RNI), l’Union constitutionnelle (UC), le Parti du progrès et du socialisme (PPS) et le Mouvement populaire (MP). L'annonce avait été faite par Saad Eddine El Othmani le samedi 25 mars à Rabat, en présence des leaders des cinq partis. Reste désormais à connaître la répartition des portefeuilles.

LIRE AUSSI: