Le festival Ciné-Palestine revient pour une troisième édition

Publication: Mis à jour:
WALID BOUCHOUCHI
Walid Bouchouchi
Imprimer

Le cinéma palestinien sera à l’honneur de la 3e édition du festival Ciné-Palestine qui se déroulera du 2 au 11 juin 2017 à Paris, Saint-Denis et Aubervillier.

Cette nouvelle édition sera marquée par les 50 ans de l’occupation suite à la guerre de 1967. C’est donc l’occasion pour les organisateurs de revenir sur cette date importante dans l’histoire du pays à travers un focus "regards croisés 1967".

Ce festival se veut un plaidoyer pour la cause palestinienne à travers son soutien aux jeunes metteurs en scène palestinien. Cette troisième édition verra l’introduction d’un concours de courts-métrages destinés aux jeunes réalisateurs.

La soirée d’ouverture prévoit la projection du film "Ghost Hunting", second long-métrage du cinéaste palestinien Raed Andoni qui lui a valu le prix du meilleur documentaire au festival du film de Berlin en 2016.

Une session courts-métrages est également programmée à travers la projection de "A Man returned" de Mahdi Fleifel, "AYNY" d’Ahmad Saleh, et aussi des extraits et de films "Blackness" de Mohammed Bakri.

La musique sera aussi à l’honneur de cette nouvelle édition à travers des concerts d’artistes palestiniens comme "live band" du projet Al Akhareen, DJ Missy Ness et bien d’autres artistes.

L’affiche de cette nouvelle édition a été conçue par l’artiste algérien Walid Bouchouchi. Elle s’inspire des identités graphiques empruntées dans les années 70 et 80 par les mouvements artistiques liés à la résistance palestinienne. Au centre du visuel, une femme vêtue d'un habit traditionnel palestinien pointe sa caméra. Les organisateurs ont fait savoir qu’ils souhaitent souligner l'importance du rôle des femmes à cette époque ; un rôle qu'elles continuent de tenir à travers les mouvements politiques et artistiques d'aujourd'hui.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.