Cinéma: la commission du fonds d'aide à la production change de têtes

Publication: Mis à jour:
CINEMA
Cinéma: la commission du fonds d'aide à la production change de têtes | Pavel Losevsky
Imprimer

CINÉMA - Les nouveaux membres de la commission du fonds d'aide à la production cinématographique ont officiellement pris leur fonction, lundi 3 avril. La ministre de la Communication par intérim, Bassima Hakkaoui, a procédé à leur installation à Rabat.

Présidée par l'universitaire et ancien ministre Driss Alaoui Mdaghri, la commission comprend Mrabih Rabou Malainine, le critique de cinéma Mohamed Bakrim, le producteur Idriss Tahiri, la poète Amina Sibari, l'auteure Kenza Sefrioui, le critique de cinéma Abderrazak Zahir et le producteur Abdelhak Fikri.

Elle comprend également Meryem Khatouri, représentant le ministère de la Communication, Leila Tounzi, représentant le Centre cinématographique marocain, Mohamed El Kadmiri, représentant le ministère de l'Économie et des Finances, et Fatima Ait M'hand, représentant le ministère de la Culture.

La commission est composée de onze membres: cinq qui appartiennent au monde culturel et artistique mais ne sont pas membres d'organisations professionnelles de la production cinématographique, trois spécialistes de l'évaluation du budget d’un film, choisis parmi les professionnels, et trois membres qui représentent le ministère de la Culture, celui des Finances et le CCM.

La commission se réunit trois fois par an pour étudier les dossiers déposés et plusieurs fois dans l'année pour visionner les copies des films qui ont bénéficié d'une avance sur recettes.

Elle est chargé de statuer sur l'octroi de ces avances, avant et après production, et des contributions financières à l’écriture et la réécriture de scénarios.

LIRE AUSSI: Des cinéastes appellent à un "plan de sauvetage du cinéma" au Maroc