Casablanca, 3e ville plus attractive en Afrique et dans le Moyen-Orient pour les investisseurs

Publication: Mis à jour:
CASABLANCA ECONOMY
Imprimer

INVESTISSEMENT - Casablanca a de nombreux arguments pour séduire les investisseurs. La métropole arrive même en troisième position des villes les plus attractives pour les investissements en Afrique et dans le Moyen-Orient, selon une récente étude du cabinet spécialisé en business research Infomineo.

Selon le classement établi par Fortune 500s, Casablanca a réussi à attirer 37 entreprises mondiales sur son sol en 2016, contre seulement 13 en 2015. En pourcentage, 17% des 500 meilleures entreprises avaient une antenne régionale à Casablanca à fin 2016.

La ville blanche arrive ainsi après Dubai (1ere) et Johannesbourg (2e) et devance Nairobi, quatrième de la région.

Sa proximité géographique avec l'Europe et l'Afrique subsaharienne lui ont valu cette position, ont fait savoir les auteurs de l'étude.

tableau

Selon Infomineo, les entreprises américaines prennent également en considération le potentiel du marché local, la stabilité politique, les obstacles de langues, l’infrastructure et les ressources humaines avant de s'implanter dans la région.

La dynamique actuelle autour du secteur de l’automobile et des technologies industrielles y est aussi pour quelque chose.

Ce n'est pas la première fois que Casablanca se distingue pour son attractivité auprès des investisseurs. Début mars, le cabinet d'intelligence économique Oxford Business Group (OBG) avait consacré le premier épisode de sa série Global Platform à la ville blanche.

La vidéo présente le dynamisme de Casablanca et ses nombreux avantages compétitifs pour les investisseurs, avec à l'appui des témoignages d'hommes d'affaires locaux et internationaux.

Quote: Fortune Global 500 est une liste qui classe 500 entreprises mondiales selon l'importance de leur chiffre d'affaires. Elle est publiée chaque année par le magazine Fortune, qui publie aussi un classement américain, Fortune 500, toujours en termes du chiffre d'affaires des entreprises.

Une liste similaire classe les 500 entreprises mondiales selon leur niveau de capitalisation boursière: Financial Times Global 500 (FT 500).