"Alger en bleu" pour célébrer la journée internationale de l'autisme

Publication: Mis à jour:
A
les anges de la miséricorde/facebook
Imprimer

À l’occasion de la journée internationale de l’autisme, célébrée chaque année le 2 avril, l’association caritative "les anges de la miséricorde" organise l’évènement "Alger en bleu" dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur l’autisme.

Cette campagne de sensibilisation a été lancée en ligne aujourd’hui. Les membres de l’association invitent les internautes à s’habiller en bleu, se prendre en photo et la publier sur les réseaux sociaux avec l'hashtag #ParlonAutisme.

Il les incite également à se documenter sur le trouble du spectre d’autisme qui touche 1 personne sur 150 dans le monde.

En Algérie la prise en charge des personnes autistes reste insuffisante, selon le fondateur de l'association Louafi Ayoub.

Manques d’établissements spécialisés et de formations qualifiantes, laissent cette catégorie de la société livrée à elle-même, dénoncent ajoute-il.

Face à ce manque les parents accourent vers les associations afin d’être orienté. Louafi Ayoub informe que les parents des enfants atteints d’autisme sont complètement désemparés, arrivé à l’âge d’être scolarisé, l’école ne les accepte pas et il n’y a aucune alternative.

"Il y a différents degrés d’autisme. Certains enfants peuvent être scolarisés avec les enfants de leur âge et s’adapter à l'environnement scolaire facilement. Mieux encore côtoyer les enfants à l’école stimule leurs sens et leur permet de remédier à leurs manques. Seulement certains établissements refusent de les scolariser" souligne Louafi Ayoub.

Aujourd’hui de nombreuses associations à travers l’Algérie tentent de se substituer au manque d’établissements spécialisés dans la prise en charge de personnes autistes. Pour n’en citer que quelques-unes, l’association "TAWASSOL" dans la wilaya d'Oum el Bouaghi oeuvre pour l'enseignement et l'intégration de l’enfant autiste. Elle organise également des formations pour les parents sur les comportements à adopter avec un enfant autiste. Il y a aussi l'association AMAN de la wilaya de Skikda, l'association Wafa de Constantine et beaucoup d'autres.

"Alger en bleu" est donc une manière de pousser les gens à s’informer sur cette pathologie qu’ils soient concernés ou pas, précise Louafi Ayoub. Il ajoute que le manque d’informations sur l’autisme handicap le développement de la prise en change. C’est pourquoi l’association "Les anges de la miséricorde" envisage d’organiser une conférence sur l’autisme le 16 avril prochain à l’occasion de la journée du savoir.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.