Jazz à Carthage, 2eme soirée: Tom Odell et Aaron enflamment la scène

Publication: Mis à jour:
V
Jazz à Carthage
Imprimer

A la 2ème soirée de Jazz à Carthage, un spectacle à guichets fermés depuis plusieurs jours.

g

Retour en 2006, date de sortie du film "Je vais bien, ne t’en fais pas" qui a eu comme thème principal "Lili U-Turn" par Aaron, les français Simon Buret, chanteur-pianiste, et Olivier Coursier, guitariste-compositeur. À la suite du succès du film, la chanson a été n° 1 sur iTunes pendant un mois et a révélé le groupe au grand public. Hier soir, et après une dizaine d’années et 3 albums à leur actif, le duo a interprété la chanson demandée par le public de Jazz à Carthage.

v

g

Malgré une "marque de fabrique" assez pop-rock, le duo a annoncé hier un album assez nocturne et électronique, "We Cut The Night", sorti en 2015, tout en revisitant l’instrumentation de leur plus gros succès.

v

"C’était magnifique que de partager notre musique dans ces conditions, de voir toute cette énergie" raconte Simon Buret, "C’est un bonheur absolu".

A seulement 26 ans, Tom Odell a été accueilli hier avec un tonnerre d’applaudissements. C’est en Octobre 2012 qu’il est découvert avec un premier single, "Another love", plusieurs semaines en haut des classements mondiaux.

b

Musicien, compositeur et interprète, il préfère gravir les échelons seul: "Je compose depuis l’âge de 13 ans, mais je ne pensais pas avoir autant de succès maintenant" admet-il.

Très enthousiastes de leur concert en Tunisie, les artistes s’affichent sur leur comptes Instagram dans un environnement typiquement tunisien.

t o p l e s s

Une publication partagée par AaRONtheband (@aarontheband) le

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.