Violences au siège de l'Istiqlal: Chabat sommé d'assumer ses responsabilités

Publication: Mis à jour:
CHABAT
DR
Imprimer

AGRESSION - Le climat est loin d'être à l'apaisement au sein du parti de l'Istiqlal, en plus des dissensions profondes au sein des instances dirigeantes, il semble également que les tensions atteignent la base. Samedi 1er avril, le siège était l'objet d’échauffourées entre partisans et contestataires de la ligne de l'actuel Secrétaire général, Hamid Chabat.

"Des événements inadmissibles", affirme un communiqué du parti publié le soir même, et signé par toutes les organisations parallèles qui gravitent autour du parti. En plus de condamner la violence, le communiqué interpelle directement Hamid Chabat, le sommant "d'assumer ses responsabilités" dans ces violences, précisant que les groupuscules "recevaient des ordres de l'extérieur et ses membres étaient dans des états seconds, rendant la situation intenable".

communiqué

LIRE AUSSI:
Istiqlal : Chabat commence sa purge