L'Iran "protecteur du monde musulman contre Israël" selon Béji Caid Essebsi? La présidence de la République précise

Publication: Mis à jour:
VCE
Facebook/Présidence Tunisie
Imprimer

Le porte-parole de la présidence de la République, Ridha Bouguezzi, a démenti samedi que le président de la République, Béji Caïd Essebsi, ait dit, lors de sa rencontre la veille avec le ministre iranien de la culture et de l’orientation islamique, Reza Salhi Amiri, que "l’Iran est le protecteur du monde musulman contre Israël".

Cette précision intervient en réaction aux informations relayées par les médias électroniques iraniens qui prétendent que le chef de l’Etat ait déclaré, lors de son entretien vendredi avec le ministre iranien de la culture et de l’orientation islamique, Reza Salhi Amiri, que l’Iran est "le protecteur du monde musulman contre Israël".

Selon Bouguezzi, cet entretien a porté sur l’évolution des relations de coopération entre les deux pays. Il a également permis de mettre l’accent sur l’importance que l’Iran bénéficie de la levée du blocus international que lui a été imposé des décennies durant, interagit positivement avec son environnement régional, améliore ses relations avec les pays de voisinage et favorise le dialogue pour contribuer au règlement pacifique des conflits qui pèsent sur la région, notamment en Syrie et au Yémen, l’objectif étant de rétablir la paix et la stabilité dans la région et de relever les défis qui se posent dont en premier lieu la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

La président de la République, Béji Caïd Essebsi a reçu vendredi le ministre iranien de la culture et l’orientation islamique, Reza Salhi Amiri, en visite en Tunisie pour assister à la 33e édition de la foire internationale du livre de Tunis (du 24 mars au 2 avril 2017) et à la 5e édition des journées cinématographiques iraniennes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.