Le DG de la SNTF dévoile les tarifs et les horaires de la ligne Alger-Tizi Ouzou

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les essais techniques sur la nouvelle ligne ferroviaire reliant Alger à Tizi Ouzou débutent ce dimanche 02 avril 2017. Selon Yacine Bendjaballah, Directeur général de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), cette desserte, opérationnelle à partir du 15 du mois en cours, permettrait d'accroître le nombre de voyageurs de 6 à 8%.

M. Bendjaballah était l'Invité de la rédaction de la Radio Chaîne III. Lors de cet entretien, il a détaillé tout ce qu'il faut savoir à propos de la ligne Alger-Tizi Ouzou, notamment les tarifs et les horaires, promettant par ailleurs un "service de qualité" aux usagers de ce train.

Cette nouvelle ligne ferroviaire sera desservie en 1H40 minutes dans une première phase, durant laquelle les convois pourront rouler à une vitesse maximale de 120 kilomètres par heure, "à cause des contraintes liées au terrain et aux passages à niveau". Le DG de la STNF poursuit que cette vitesse pourrait atteindre 160 kilomètres par heure dans une deuxième phase, permettant ainsi de raccourcir la durée du voyage.

M. Bendjaballah a rajouté que le tarif du ticket Alger-Tizi Ouzou a été maintenu à 170 Da, afin de "compenser le retard mis dans la rénovation de la ligne. "Nous préférons maintenir le même tarif et améliorer le service", explique-t-il.

Ces rails devront rouler "à longueur de journée, de 6 heures du matin à 18h afin de transporter les travailleurs venant ou retournant vers cette wilaya. D’autres trains assureront également la navette entre la capitale et Tizi Ouzou durant toute la journée, avec des arrêts dans toutes les gares compte tenu de la demande".

Promettant un service de qualité, le même responsable a affirmé que cette ligne "sera assuré par des automotrices". Les rames sont climatisées et confortables, les mêmes que celles roulant vers les banlieues algéroises", a-t-il conclu.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.