Les Palestiniens commémorent la journée de la Terre ce 30 mars : dépossession et résistance

Publication: Mis à jour:
DAY OF PALESTINE
A female demonstrator waves a Palestinian flag during a demonstration marking Land Day on March 30, 2017 in the northern Arab-Israeli village of Deir Hanna in the northern Galilee region.Land Day marks the killing of six Arab Israelis during 1976 demonstrations against Israeli confiscations of Arab land. / AFP PHOTO / HAZEM BADER (Photo credit should read HAZEM BADER/AFP/Getty Images) | HAZEM BADER via Getty Images
Imprimer

Les Palestiniens ont commémoré ce jeudi la journée de "la terre et de la résistance" en Palestine réaffirmant leur attachement à leurs "racines" et à leur histoire marquée par la résistance face à l'occupant israélien qui continue de s'accaparer de leurs ressources et de leur terre, rapporte l'APS.

Cette date "symbolique" rappelle la journée du 30 Mars 1976, lorsque des dizaines de Palestiniens, civils et paysans, ont été tués par les forces de l'occupation israélienne alors qu'ils manifestaient pacifiquement contre la confiscation de leur terre. Et depuis, pour rendre hommage à ces victimes, et montrer leur l'attachement à leur terre, les Palestiniens commémorent chaque année cette répression sanglante.

En ce 41ème anniversaire, la presse palestinienne a marqué l'évènement à travers plusieurs écrits, louant le courage et la résistance du peuple palestinien qui vit depuis 1948 sous l'occupation et la répression israéliennes ou en exil, démontrant à cette occasion les liens forts qui unissent les Palestiniens à leur terre et la volonté de tout un peuple à défende sa cause juste.

"C’est ici notre terre, nous ne partirons pas, nous resterons attachés à cette terre sacrée de Palestine, nous y poursuivrons notre résistance quelles que soient les mesures atroces de cette occupation aveugle! Nous y poursuivrons notre existence jusqu'à la liberté et l'indépendance, jusqu'à la fin de l'occupation israélienne, jusqu'à l'instauration d'une paix juste et durable dans notre région", lit-on dans les colonnes d'un journal palestinien.

Un message selon le quotidien, d'un peuple qui existe et qui résiste, adressé au monde entier, et en particulier aux forces de l’occupation israélienne.

Malgré les années qui passent et les souffrances endurées au quotidien et en dépit des difficultés, les journaux palestiniens ne veulent pas être à l'écart du combat mené par le peule, en appelant à poursuivre la résistance sous toutes ses formes et faire face à la confiscation des terres par l’armée de l’occupation israélienne et à l'agression par les colons israéliens afin de réaliser leur aspiration de liberté.

Avec le mur de séparation érigé par Israël, la colonisation, et les check-points en Cisjordanie, les attaques et les agressions permanentes, le blocus et la fermeture des frontières dans la bande de Ghaza, et les lois racistes et discriminatoires contre les Palestiniens de 1948, mais surtout, devant l’absence de perspectives pour l’avenir, les Palestiniens sont plus que jamais déterminés à faire aboutir leurs revendications nationales.

"Nous confirmons notre attachement à nos racines, et à notre terre. Elle est ici. Elle est ici notre patrie. Nous ne partirons pas, en dépit des mesures atroces de l'occupation, en dépit de toutes les difficultés, de toutes les souffrances, et en dépit de ce silence d’une communauté internationale officielle complice, et avec le soutien de tous les solidaires de notre cause juste. Nous allons continuer à donner notre sang pour notre terre de Palestine", souligne la presse palestinienne.

En cette journée de commémoration historique, un vibrant hommage aux martyrs, aux blessés, et aux prisonniers a été rendu dans les territoires palestiniens occupés, en soulignant le courage des paysans palestiniens qui continuent malgré les menaces à travailler leurs champs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.