Environ 500.000 Tunisiens ont visité l'Algérie en 2016

Publication: Mis à jour:
TUNISIAN ALGERIA
A general view shows Algerian and Tunisian flags during the welcome ceremony for the Tunisian president at the Houari Boumediene airport in Algiers on December 15, 2016. / AFP / RYAD KRAMDI (Photo credit should read RYAD KRAMDI/AFP/Getty Images) | AFP via Getty Images
Imprimer

Environ 500.000 Tunisiens ont visité l'Algérie en 2016. A en croire le Directeur de l'office tunisien du tourisme, Bessam Ouertani, les villes de Sétif, El Eulma, Jijel, Béjaïa, Tlemcen et Oran sont les destinations préférées des touristes tunisiens.

Cité jeudi 30 mars 2017 par le quotidien El Watan, Bessam Ouertani intervenait en marge du 1e Salon international du tourisme "Annaba Siaha" au palais de la Culture de la ville. Il a révélé qu'un demi-million de Tunisiens, en majorité des touristes, sont entrés en Algérie l'année dernière. Et ils seront plus nombreux cette année, a-t-il affirmé.

Le DG de l'Office tunisien du tourisme a rajouté que les destinations préférées sont notamment El Eulma, Sétif, Jijel, Béjaïa, Tlemcen et Oran. M. Ouertani a précisé que les deux premières villes susnommées attirent les Tunisiens souhaitant faire du tourisme de shopping, notamment les jeunes mariés qui trouvent les effets du trousseau à des prix abordables, selon le président de la Fédération régionale de l'hôtellerie de Monastir, Dimassi Slim.

Quant aux autres villes algériennes, côtières principalement, le même responsable affirme que "c'est la beauté de leurs paysages qui anime leur attractivité. "La beauté ensorcelante des côtes de Béjaïa et Jijel conjuguée à la faune locale dont les singes Magot sont entre autres des atouts touristiques", a renchéri M. Ouertani, cité par la même source.

Ces deux responsables soulignent néanmoins que le tourisme de shopping semble avoir montré la voie aux touristes tunisiens. Ils expliquent ainsi l'intérêt croissant de ces derniers pour la destination algérienne par "le chaos qui règne en Libye et l’émergence du terrorisme en Turquie".

"Tout a commencé avec le tourisme de shopping dont les villes d’El Eulma et Sétif sont la plaque tournante. Avec le temps, les touristes tunisiens se sont intéressés à la beauté des paysages des autres wilayas qu’ils traversent durant leurs déplacements dont Jijel et Béjaïa. D’autres, plus aventuriers, sont allés chercher leur plaisir de découverte dans l’Ouest où les wilayas de Tlemcen et Oran sont les plus intéressantes", poursuit Othmani Chérif, propriétaire d’une agence de tourisme, spécialiste de la destination Tunisie, relayé encore par El Watan.

Plus de 1.8 millions d'Algériens se sont rendus en Tunisie durant l'année 2016, en hausse de 400.000 touristes par rapport à l’année 2015.

LIRE AUSSI: Plus de 1.8 million d'Algériens ont visité la Tunisie en 2016

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.