Les récentes trouvailles archéologiques en Algérie seront présentées en Avril à Paris

Publication: Mis à jour:
TIMGAD
ALGERIA - MAY 12: View with the Arch of Trajan, ruins of the Roman city of Timgad (formerly Thamugadi), founded in ca 100 AD by order of Trajan (Unesco World Heritage List, 1982), Algeria. (Photo by DeAgostini/Getty Images) | DEA / ARCHIVIO J. LANGE via Getty Images
Imprimer

Le centre culturel Algérien de Paris organise le 26 avril prochain, une soirée dédiée à l’actualité des fouilles et des recherches archéologiques du centre national de recherches préhistoriques anthropologiques et historiques.

Plusieurs intervenants du (CNRPAH) présenteront au cours de cette soirée leurs travaux dans le domaine de la recherche archéologique en Algérie.

Parmi les communicants, le pr Slimane Hachioji, directeur du centre présentera les projets de recherche du CNRPAH, notamment les travaux de fouilles et l'art rupestre de Tafedest dans l'Ahaggar.

Il exposera également les principaux résultats des découvertes récentes faites en Algérie, et précisera la mission du Centre qu’il dirige.

Dr. Farid Kherbouche, Directeur des fouilles du site de Gueldaman, présentera le néolithique de la grotte de Gueldaman (Babors, Algérie).

De récentes fouilles archéologiques dans la grotte de Gueldaman, près dela vil d’Akbou, dans la région de Bejaia, ont livré d’importantes découvertes relatives aux cultures néolithiques apparues il y a 7200 ans.

Les travaux pluridisciplinaires menés par une équipe du CNRPAH (Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques), sous la direction du dr. Farid Kherbouche, est parvenu à dresser un cadre économique, culturel et paléoenvironnemental des occupations humaines.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.