Rallye des Gazelles, une première participation en demi-teinte pour la voiture électrique

Publication: Mis à jour:
RALLYE
La E-gazelle sur le départ lors de la dernière étape ce jeudi | HuffPost Maroc/Henri Margueritte
Imprimer

RALLYE DES GAZELLES - Pour la première fois cette année, une voiture électrique a emprunté les pistes du Rallye Aïcha des Gazelles. Une première participation en demi-teinte, compte tenu du fait que le véhicule n'était pas vraiment adapté à ce genre de parcours.

rallye aïcha des gazelles 2017

Ici, le véhicule électrique de la catégorie E-gazelle vient de s'ensabler dans une bosse atteignant à peine un mètre.

L'équipage franco-marocain composé de Pilar Cabellos et Nezha Larhrissi a dû s'adapter aux nombreuses contraintes de la route, pas des plus simples pour leur petite citadine. Deux roues motrices au lieu de quatre, une boîte de vitesses automatique, avec par conséquent aucune reprise en cas d'ensablement, mais aussi un châssis très bas qui ne peut pas gravir de grands obstacles ou de grandes dunes, sont autant de difficultés qu'ont dû affronter les deux Gazelles, habituées du Rallye puisque ayant participé plusieurs fois auparavant, à bord de 4x4.

rallye aïcha des gazelles

N'ayant accès à aucun GPS ni appareil électronique, les deux E-Gazelles cherchent un cap à l'aide d'une boussole et d'une bonne vieille carte.

Le dernier jour du Rallye, le HuffPost Maroc a eu l'occasion de croiser le duo sur la ligne de départ, et de s'enquérir de son ressenti quant à cette petite nouvelle au Rallye des Gazelles. "On s'adapte. C'est déjà un grand progrès de faire venir un véhicule électrique sur le Rallye", indique Nezha Larhissi. "On ne se décourage pas, au contraire. On profite, tout simplement. On n'a par exemple pas essayé d'aller dans les dunes, on savait bien que ce n'était pas avec ce véhicule qu'on ferait des prouesses", poursuit-elle. Un optimisme qui démontre qu'au Rallye, pour la plupart des Gazelles, le plus important est avant tout de participer.

rallye aïcha gazelles 2017
Les deux Gazelles sur la ligne de départ, pour la dernière étape du Rallye.

De son côté, Dominique Serra, directrice du Rallye des Gazelles, souhaite reconduire l'expérience de cette voiture électrique pour les prochaines éditions. "La catégorie E-Gazelle est désormais ouverte, et dès l'année prochaine, quiconque souhaite venir faire le rallye en voiture électrique sera le bienvenu", indique la directrice de la compétition. "Nous allons également tracer un circuit dédié uniquement à cette catégorie, puisque cette année, l'unique véhicule électrique suivait le circuit des cross-over", ajoute Dominique Serra, qui souligne que la catégorie E-gazelle fera désormais partie intégrante du Rallye Aïcha des Gazelles.

LIRE AUSSI: