"JibColis" : Le nouveau site de covalisage qui séduit des algériens des deux rives

Publication: Mis à jour:
JIBCOLIS
Jibcoli
Imprimer

Lancée début mars 2017, JibColis, la plateforme web de covalisage séduit les algériens des deux rives. Née d’un besoin personnel, l’idée s’est transformée en projet. Le site peut être également exploité pour des expéditions entre les wilayas et les villes d’Algérie.

"JibColis" est une nouvelle plateforme numérique gratuite de covalisage qui met en relation des algériens des deux rives et leur permet d’envoyer des colis entre l’Algérie et plusieurs pays d’Europe. JibColis a vu le jour début mars 2017. La plateforme compte déjà 1300 utilisateurs et une quarantaine d’annonces en seulement trois semaines d’existence. Des demandes d’acheminement de colis (vêtements, chocolat, documents, médicaments…) entre plusieurs villes de France (Paris, Annecy…) et d’Algérie (Oran, Alger, Annaba, Chlef, Bejaïa…).

L’idée de JibColis est le fruit d’un besoin personnel. Son fondateur, Jugurta Iyeid, originaire de Sidi Aiche (Bejaïa) est responsable d’une association humanitaire (ADDRA). Dans le cadre de son travail associatif, Jugurta a souvent eu besoin d’envoyer en toute urgence, à partir de Paris, des médicaments, des documents, vêtements ou autres, vers des villes en Algérie.

Cela prend souvent du temps pour trouver la personne bienveillante qui fait le déplacement entre la ville de l’expéditeur et celle du destinataire. "Etant responsable d’une association humanitaire, il m’arrive, comme vous, d’avoir besoin d’envoyer en toute urgence, un médicament, un document, un appareil, des vêtements … à des proches. Je suis dans ces cas-là contraint de me déplacer et "squatter" pendant des heures dans un aéroport ou une gare, espérant rencontrer la personne bienveillante, qui accepterait de transporter l’objet en question", explique Jugurta dans la fiche de présentation des animateurs du site.

Compte tenu de l’expérience associative, chez "JibColis" on incite les utilisateurs à avoir une responsabilité sociale. La transaction peut être gratuite, comme elle peut se faire en contrepartie d’une indemnité. Sauf que le site a mis des conditions pour cela. L’indemnité de participation proposée par le transporteur-voyageur doit être moins chère que les tarifs de la voie traditionnelle. Cependant la compensation est libre, et doit être établie d’un commun accord entre les deux parties.

Elle permet au transporteur d’amortir ses frais déplacement. La page "Comment ça marche" explique dans le moindre détail les étapes à suivre par l’expéditeur et le transporteur, de la publication de l’annonce, au choix du voyageur qui transportera le colis, à sa remise, et au mode de paiement.

Risques et méfiance

Mais comment garantir que les colis arrivent comme prévu ? Qu’ils ne contiennent pas des produits interdits ? "Ce service vous offre d’expédier en toute confiance de votre colis", lit-on dans la présentation du site. Selon Jugurta Iyeid, il y a "contrat signé entre les deux parties", avec présentation des pièces d’identité lors de la rencontre pour confirmer les informations citées dans ledit contrat. Aussi, la plateforme "JibColis " dresse, dans les conditions d’utilisation, une liste de produits prohibés.

Les utilisateurs du site "doivent déclarer sur l’honneur s’interdire, de manière directe ou indirecte, personnellement ou par personne interposée, l’envoi, le transport et la réception de colis dont la nature ou le contenu s’avérerait illicite et/ou illégale". N’ayant qu’un rôle intermédiaire, le site" JibColis" dégage sa responsabilité en cas de non respect des conditions d’utilisation qui prévoient aussi le respect des engagements entre l’expéditeur et le transporteur du colis.

JibColis compte sur les réseaux sociaux pour se faire connaitre. Le groupe Facebook du site compte déjà 8780 membres.

L’objectif immédiat est de faire fonctionner la plateforme sur la base du bénévolat, offrir une vraie relation entre le transporteur, l’expéditeur et le récepteur, cultiver l’économie solidaire et de responsabilité ainsi que développer la plateforme numérique à l’international. Le modèle économique est appelé à changer à l’avenir.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.