Après Londres et New York, la foire d'art africain contemporain 1:54 s'installera à Marrakech

Publication: Mis à jour:
CONTEMPORARY AFRICAN ART FAIR
1:54
Imprimer

ART - Alors qu’Afrique en Capitale bat son plein à Rabat, un autre événement promoteur de l’art africain est déjà prévu pour l’année prochaine. Initiée par Touria El Glaoui, la foire d’art africain contemporain "1:54" sera ainsi organisée à Marrakech, à La Mamounia, les 24 et 25 février 2018.

Après le succès de la foire éponyme à Londres en 2013 et à New York en 2015, la fille du peintre Hassan El Glaoui concrétise un souhait de longue date en organisant "1:54" dans son pays natal, l'une des scènes artistiques les plus dynamiques du continent selon Touria El Glaoui.

Depuis sa toute première édition à Londres, l’idée de ramener la foire au Maroc n’a jamais quitté l’esprit de Touria El Glaoui. "Il n’y a pas meilleur endroit pour accueillir cette première édition en Afrique", déclare Touria El Glaoui.

La foire "1:54", qui doit son nom au 54 pays constituant le continent africain, comptent élargir sa portée et diversifier son programme pour cette édition africaine. "Nous souhaitons intégrer les galeries africaines et marocaines dans le projet pour avoir un programme plus sensible à l’audience locale", explique Touria El Glaoui, au site The Art Newspaper. Les artistes et galeristes auront notamment l’occasion de présenter des sculptures à grande échelle installées dans les jardins de La Mamounia.

La foire devrait coïncider avec un peu de chance avec la Biennale de Marrakech, dont les dates n’ont pas été encore annoncées. Fin janvier dernier, Mohamed Amine Kabbaj, président exécutif de la Biennale de Marrakech, indiquait en effet sur le compte Facebook de l'événement qu'il ne savait pas encore si la 7e édition aurait lieu, précisant que la Biennale avait "clôturé sa 6e édition sans boucler son budget".

LIRE AUSSI: