En Arabie Saoudite, une académie pour marier un homme 3 fois (et un 4ème mariage en cadeau!)

Publication: Mis à jour:
ARAB WEDDING
John Moore via Getty Images
Imprimer

Vous n'arriviez pas à le croire? Et pourtant tout est possible au royaume wahhabite, même le plus absurde, surtout émanant d'une femme ! "L'académie des mariages polygames" est un projet bien réel, porté par une certaine Hawzan Mirza, une universitaire à l'université du roi Abdelaziz Al Saoud dans le cadre de "sa lutte contre le célibat prolongé".

Son projet consiste à marier un homme à trois femmes pendant un mois, s'il réussit son ménage à trois, il aura comme récompense en guise d'un cadeau, une quatrième épouse après dix ans !

Intervenue sur la chaîne "Rotana Khalijia", le 27 mars, Mirza explique le concept de son académie en gestation: "elle sera semblable à l'émission "Star Academy", les hommes retenus doivent être célibataires, âgés de plus de 25ans (...) même 60 ans c'est possible à condition de ne pas être marié. Ces hommes seront encadrés par des experts et au final, le gagnant pourra se marier à trois femmes proposées qui seront elles-mêmes différentes; célibataire, veuve et divorcée et ce en un mois".

Mirza dit appliquer les préceptes de l'islam et veut endiguer une problématique sociétale qui est le célibat des femmes.

Présente dans ladite émission, Hamssa Al Snoussi, écrivaine et chercheuse a balayé les supposées bien-fondés du projet de Mirza, avec des chiffres à l'appui: "Selon les derniers chiffres de l'organisme gouvernemental des statistiques, le nombre des hommes en âge à se marier (entre 20 et 44 ans) est largement en dessus du nombre des femmes. Plus de deux millions pour les hommes contre un million et demi pour les femmes. Cette académie creusera encore cet écart", a-t-elle expliqué.

Et d'ajouter: "Le célibat des femmes est un faux problème en Arabie Saoudite, vu les chiffres c'est plutôt aux femmes de se marier à quatre hommes", s'exclame-t-elle.

Ce projet d'académie de mariage a suscité une levée de boucliers sur les médias et les réseaux sociaux en Arabie Saoudite, entre ceux qui approuvent, ceux qui s'en offusquent et ceux qui en rient (ci-dessous):

Légende: "Ils parlent des femmes comme une marchandise...C'est insultant pour les femmes". Légende: Faites le vous-même et votre mari et vos filles et petits-enfants et laissez les autres femmes tranquilles.

À noter que le statut des femmes saoudiennes est constamment objet à débat face à la persistance des discriminations et d'inégalités frappantes à son égard. À titre d'exemple, pour pouvoir se rendre à l'étranger, travailler, bénéficier de soins de santé, se marier ou être libérée de prison après avoir purgé sa peine, les Saoudiennes ont besoin de l'autorisation explicite d'un tuteur, qui peut être leur père, leur frère, leur mari et même leur fils.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les fatwas les plus absurdes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction