Selon le président de la CAF Ahmad Ahmad, "le Maroc est capable d'organiser la Coupe du monde 2026"

Publication: Mis à jour:
AHMAD AHMAD
Selon le président de la CAF Ahmad Ahmad, "le Maroc est capable d'organiser la Coupe du monde 2026" | Tiksa Negeri / Reuters
Imprimer

FOOTBALL - Le Maroc est capable d’organiser la Coupe du monde 2026, a affirmé, mardi 28 mars à Marrakech, le nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad.

"Le Maroc est capable d’organiser cette compétition footballistique planétaire", a relevé le président de la CAF, lors d’une conférence de presse organisée en marge de sa visite au Maroc. Il était invité par le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa.

À l'occasion de cette rencontre, le nouveau président de la CAF a précisé que ce sont désormais les 211 fédérations affiliées à la Fédération internationale de football association (FIFA) qui sont habilitées à voter pour le pays organisateur de la coupe du monde.

Ahmad Ahmad a également indiqué que la mise en place d’une bonne gouvernance et de la transparence financière seront ses deux priorités en tant que nouveau président de la CAF.

Il s’est, aussi, félicité du retour du Maroc à l’Union africaine, saluant "l'expertise" de Fouzi Lekjaa dans le domaine financier, "qui pourra être bénéfique pour la CAF".

ahmad ahmad fouzi lekjaa

Ahmad Ahmad et Fouzi Lekjaa, Marrakech, 28 mars 2017

100 millions de dollars pour les fédérations africaines

Le responsable a, par ailleurs, fait savoir que dès cette année, la CAF allouera à chaque fédération africaine 100 millions de dollars, soit 50% de l’allocation annuelle de la FIFA à la CAF.

Concernant la question des droits de retransmission des compétitions africaines, M. Ahmad a fait savoir que ce sujet fera l’objet de discussions approfondies avec les sponsors et les détenteurs de droits de retransmission.

"Il faut savoir concilier entre l’intérêt des spectateurs africains et celui des sponsors et détenteurs de droits de retransmission", a-t-il dit, faisant observer que le continent est doté de grands talents footballistiques, déplorant, toutefois, le manque d'infrastructures en matière de formation.

Cette conférence s’est tenue en présence de membres du bureau exécutif de la CAF et de membres du conseil de la FIFA.

Nouveau président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad a été élu le 16 mars au premier tour pour quatre ans à la tête de l'Instance africaine, lors de sa 39e Assemblée générale ordinaire qui s'est tenue à Addis-Abeba. Il a obtenu 34 voix contre 20 pour son adversaire, le président sortant Issa Hayatou, en poste depuis 1988.

LIRE AUSSI: