Le Brésil premier qualifié pour la coupe du monde 2018

Publication: Mis à jour:
BRASIL
Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Le Brésil est la première équipe qualifiée pour le Mondial-2018 de football après sa victoire contre le Paraguay (3-0) . Le Pérou, qui a battu l'Uruguay à 2-1, lors de la 14 ème journée des qualifications sud-américaines a permis à l'équipe brésilienne de se qualifier.

La Seleçao a rejoint la Russie, automatiquement qualifiée en tant que pays-hôte, pour la prochaine Coupe du monde qui aura lieu du 14 juin au 15 juillet 2018.

Trente autres billets sont encore à empocher pour le Mondial russe, mais aucune autre sélection ne pourra égaler par son brio le Brésil qui a battu tous ses rivaux sud-américains.

A Sao Paulo, le Brésil, déjà impressionnant contre l'Uruguay jeudi (4-1), a étourdi le Paraguay et signé sa huitième victoire consécutive, du jamais-vu dans son histoire lors de qualifications pour une Coupe du monde.

Philippe Coutinho a libéré son équipe et les spectateurs de l'Arena Corinthians à la 34e minute: après un relais avec Paulinho, auteur d'un doublé jeudi contre l'Uruguay, le milieu de Liverpool a trompé d'une frappe enroulée de 20 m Anthony Silva.

Discret jusque là, Neymar a trouvé plus d'espaces au retour des vestiaires: lancé dans l'axe, il a été fauché par Rodrigo Paras dans la surface de réparation (53) mais son penalty a été détourné par le gardien paraguayen.

Vexé, l'attaquant du FC Barcelone s'est démené et a trompé, au terme d'un exploit personnel, Silva (64), pour son 52e but en 77 sélections... à seulement 25 ans !

La Seleçao va pouvoir tenter en Russie de laver l'affront de "son" Mondial, gâché en 2014 par une déroute historique face à l'Allemagne en demi-finales (7-1).

Sur ce qu'ils ont montré depuis la prise de fonctions du sélectionneur Tite, en juin 2016, les quintuples champions du monde peuvent viser haut. Ils peuvent même prétendre à une sixième victoire de la coupe du monde.

L'équipe d'Argentine est en revanche encore bien loin de la Russie. La suspension de sa superstar Lionel Messi a coûté cher à l'Albiceleste qui a été battue par la Bolivie 2 à 0.

Son capitaine et buteur-vedette a en effet écopé, cinq heures avant le début du match, d'une lourde suspension de quatre matches de la Fifa pour avoir insulté un arbitre-assistant jeudi dernier lors de la laborieuse victoire face au Chili (1-0).

Sans la star du FC Barcelone, remplacée par Angel Correa, l'Argentine a passé un mauvais premier quart d'heure face aux Boliviens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.