Le nombre d'abonnés au haut débit mobile a dépassé en 2016 le nombre de clients de la téléphonie mobile

Publication: Mis à jour:
MOBILE SOCIAL MEDIA
Photo d'illustration | Kevin Schafer via Getty Images
Imprimer

Le nombre d'abonnés au haut débit mobile en Algérie a dépassé pour la première fois celui des clients de la téléphonie mobile en 2016, avec plus de 56% du parc mobile du pays (47,041 millions), selon des chiffres de l'ARPT (Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications) publiés mercredi 29 mars.

Les trois opérateurs mobiles du pays ont totalisé 26,679 millions d'abonnés à la 3G et à la 4G jusqu'en 2016, dépassant ainsi le nombre d'abonnés GSM seulement (20,361 millions) alors que le nombre de clients du haut débit mobile n'a été que de 16,684 millions en 2015 contre 26,706 millions d'abonnés GSM. Un abonné GSM étant un client qui n'utilise sa ligne que pour envoyer et recevoir des appels et des SMS.

Cette croissance fulgurante du haut débit mobile, selon les chiffres du bilan annuel des activités de l'ARPT, s'explique en partie par le lancement de la 4G en 2016. Pas moins de 1 464 811 clients se sont ajoutés au parc des internautes mobiles depuis son lancement le 1er octobre dernier.

Le lancement de la 4G a coïncidé aussi avec la poursuite d'une évolution rapide de la 3G durant la même année. Mise en service en retard fin 2013, la 3G a connu une croissance de 51,12% l'année dernière, passant de 16 684 697 abonnés en 2015 à 25 214 732 en 2016.

Djezzy rattrape son retard de la 3G, Ooredoo largement et inexplicablement à la traîne sur la 4G

Les chiffres par opérateur donnent Algérie Télécom Mobilis (ATM) comme leader de l'internet mobile en Algérie avec 11 085 457 abonnés (10 372 787 clients 3G et 712 670 abonnés 4G). Djezzy (Orascom Télécom Algérie, OTA) arrive en 2e position avec 8 161 051 abonnés au haut débit mobile (7 453 987 3G, 707 064 clients 4G). Ooredoo (Wataniya Télécom Algérie, WTA) arrive en dernière place avec 7 433 035 clients (7 387 958 abonnés 3G, seulement 45 077 sur la 4G).

Arrivé en retard sur le marché de la 3G (juillet 2014), Djezzy se rattrape ainsi et met la pression sur le leader Mobilis notamment en ce qui concerne la 4G. Ooredoo, quant à lui, réalise une très mauvaise performance sur la 4G avec plus de 10 fois moins d'abonnés que ses concurrents. Nos tentatives de joindre l'opérateur pour obtenir une explication là-dessus sont restées sans réponse.

Malgré les tentatives des opérateurs d'encourager la consommation GSM à travers des packs et des offres dans ce sens, ces chiffres de l'ARPT illustrent la migration rapide des clients de la voix vers la data, suivant ainsi la tendance mondiale. Une réalité à laquelle les acteurs du marché devront s'adapter.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.