Ces Québécois lâchent tout pour un tour du monde de 365 jours en amoureux (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Peu de gens ont le courage de tout lâcher et de partir à l’aventure pendant un an et encore moins de le faire sans itinéraire précis. Mais rien ne pouvait arrêter Stéphanie et Samuel, un couple de Québécois qui nous fait rêver avec leurs photos de leur périple au tour du monde.

Inspirée par les voyages de jeunesse de sa maman, Stéphanie a convaincu son copain qui partage sa vie depuis quatre ans de partir avec elle. "Il préférait m’accompagner que de me savoir loin et seule", raconte-t-elle au Huffington Post Québec.

Ils ont donc mis leurs études universitaires sur pause et se sont lancés ce "défi personnel, entre autres celui d’être capable de s’auto suffire pour une longue période de temps dans un contexte qui nous est complètement étranger".

Ce qui devait être une virée en Europe s'est vite transformée en un tour du monde. Afin de fuir la neige, ils sont tout d’abord passés - après leur départ en août dernier - par l’Islande, la Finlande, l’Estonie, la Suède, la Norvège, le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, la République tchèque, la Pologne, l’Ukraine, puis sont descendus vers les Émirats arabes unis, Oman, les Philippines, Taïwan, et sont présentement au Vietnam où ils se délectent des produits locaux.


Ils prévoient poursuivre leur chemin au Laos, au Cambodge, en Thaïlande, au Myanmar, en Malaisie, à Singapour et en Indonésie. Encore une fois sans plans prédéterminés, en suivant leurs envies au "jour le jour" tout simplement.
Tout au long du voyage, ils ont songé à s’installer ailleurs, mais tout les ramène au Québec, entre autres, pour le sirop d’érable qui leur manque beaucoup.

La destination qu’ils ont préférée? Définitivement l’Islande, notamment pour "sa beauté imprévisible". Sur leur chemin, ils racontent y avoir vécu les quatre saisons en une seule journée. Vue sur les montagnes verdoyantes le matin, les pieds dans le sable noir un peu plus tard et contemplation des glaciers juste à temps pour le coucher du soleil.

Close
Cnouzotres: un couple de Québécois fait le tour du monde
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Difficile de voyager en couple?

Si Stéphanie dit apprécier la compagnie de Sébastien, notamment lorsqu’ils s’ennuient de la maison, elle avoue que tout n’est pas toujours rose. "Ça ne vient pas du fait de voyager en couple, mais plutôt du fait de vivre avec quelqu’un tous les jours, et ce, 24 heures sur 24", concède-t-elle.

Le couple conseille à quiconque qui a des envies d’évasion de partir. "Vous avez toute votre vie pour travailler, étudier, élever une famille. Faites en sorte de créer les circonstances propices aux voyages. Si vous attendez le bon moment pour vous lancer, sachez que celui-ci ne se présentera peut-être jamais".

"Dernier conseil, ne vous limitez pas à un itinéraire ou à vos plans initiaux".

Vous pouvez suivre leurs aventures sur leurs comptes Cnouzotres Facebook ou Instagram.