L'artiste peintre Hamsi Boubeker expose "paroles tissées" en Avril à Paris

Publication: Mis à jour:
HAMSI BOUBEKER
Hamsi Boubeker/facebook
Imprimer

Le centre culturel Algérien de Paris abritera du 1er au 15 avril prochain l’exposition de l’artiste Hamsi Boubeker intitulée "Paroles tissées".

Cette nouvelle collection de plus de trente toiles à l’acrylique a été réalisée par HAMSI Boubeker entre 2014 et 2016, dans son atelier à Bruxelles.

Une collection qui fait suite à celle de "Paroles tissées", acrylique sur papier. La collection dans son entièreté est composée de 54 bannières.La première partie a déjà été exposée en 2012, à Bruxelles, à la Maison des Cultures de Saint-Gilles, en mai 2012, au Palais de la Culture d'Alger à la "galerie Baya", et en juin 2015 au Sungfabrik de Kayl au Grand du Luxembourg.

L'artiste a conçu ces nouvelles oeuvres dans le but de pouvoir les exposer dans des espaces plus petits. En effet les bannières ont besoin de salles d'exposition plus grandes.

Pour cette nouvelle collection il s’inspire de la culture kabyle, du tissage précisément. A partir de cet artisanat il imagine de créer, cette fois-ci sur toile, des pièces qui évoquent les tapisseries kabyles.

HAMSI Boubeker est né en Algérie, le 22 avril 1952 à Bejaia et depuis 1979 il vit en Belgique.

Il est à la fois musicien, chanteur, conteur et peintre. il participe activement à des projets en faveur de la paix : 1988 avec le livre disque pour l’Unicef, 1994 avec les mains de l’espoir "une main pour la paix et le respect des cultures" dans plus de 80 nations, fondateur de l’association pour la paix Afous, primée par l’Unesco en 2000.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.