Les étudiants maliens en Algérie sont en grève

Publication: Mis à jour:
UNIVERSITY ALGIERS
ALGIERS, ALGERIA - JANUARY 25: Students walk across campus of University of Sciences and Technology Houari Boumediene in January 25, 2015 in Algiers, Algeria. The university buildings were designed by architect Oscar Niemeyer (Photo by Thomas Trutschel/Photothek via Getty Images) | Thomas Trutschel via Getty Images
Imprimer

L'association des étudiants et stagiaires Maliens en Algérie dénonce le retard d'octroi de la bourse promise par le gouvernement malien. Ces étudiants sont envoyés par le gouvernement malien pour bénéficier d'un meilleur enseignement que dans leur pays d'origine. Alors qu'elle devait être reçue au mois de septembre, la bourse n'a pas toujours débitée. Ce retard met les étudiants dans des situations financières difficiles puisqu'ils ne bénéficient d'aucune autre aide.

"Depuis la rentrée universitaire 2016-2017, force est de constater que nous n'avons reçu aucune bourse " déclare Ousmane Sokona, membre de l’AESMA.

Le manque de moyens financiers vient s'ajouter au fait que la somme permettant de s’acheter de la documentation n'a pas été octroyée. Un retard de sept mois qui devient handicapant pour les étudiants.

Le 23 mars dernier, l'association a fait un sit-in dans la cour de l’Ambassade du Mali en Algérie. Le 26 mars, ils ont entamé une grève illimitée jusqu’à la satisfaction de leurs doléances.

Les étudiants et stagiaires maliens ont décidé de faire passer leur grève au niveau supérieur. Afin de faire pression sur le gouvernement malien, ils ont bloqué l’accès de l’ambassade à son personnel et à tout autre visiteur.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.