Saisie record de psychotropes au port d'Oran: Quatre douaniers arrêtés

Publication: Mis à jour:
HANDCUFFS
DR
Imprimer

Quatre douaniers soupçonnés d'être impliqués dans l'affaire des psychotropes saisis au port d'Oran ont été arrêtés, a rapporté lundi 27 mars le quotidien El Khabar.

Des éléments de la gendarmerie ont saisi samedi 25 mars une quantité record de 150 000 comprimés psychotropes découverts à bord d'une voiture Peugeot 308 en provenance d'Alicante en Espagne et l'arrestation d'un voyageur, a rapporté Le Quotidien d'Oran. Le journal, dont le HuffPost Algérie a repris l'information, a parlé de six personnes arrêtées dans cette affaire.

El Khabar, tout en revoyant la quantité de comprimés légèrement à la baisse (142 000) et en ajoutant que 400 grammes de cocaïne ont aussi été saisies, a rapporté encore plus de détails. Le quotidien arabophone, selon lequel le véhicule en question serait une Peugeot 108 et non une 308, un inspecteur des douanes, son adjoint, un chef de service et une autre douanière de l'Inspection Divisionnaire des Douanes à Oran-port ont été arrêtés. Ils sont soupçonnés d'avoir "facilité" la tâche au voyageur arrêté.

L'individu, surveillé depuis deux mois par la gendarmerie, a été arrêté en flagrant délit après la fouille de son véhicule à sa sortie du port dans la nuit de vendredi à samedi. Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect principal a trouvé à son arrivée d'Alicante les bons d'inspection douanière signés au préalable par la douanière arrêtée.

Celle-ci a indiqué, explique El Khabar, que son supérieur lui a ordonné de signer les documents.

Selon le journal, le suspect a fait le même voyage, Alicante-Oran, plusieurs fois depuis janvier et en transportant la même voiture. Ces déplacements font également l'objet d'une enquête.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.