Une quarantaine de maisons d'éditions algériennes exposent environ 700 titres au Salon du livre de Paris

Publication: Mis à jour:
SALON DU LIVRE PARIS
Facebook/Saïd Yassine Hannachi
Imprimer

Une quarantaine de maisons d'édition algériennes exposent environ 700 titres toutes disciplines confondues au Salon du livre de Paris (SLP), le plus grand événement généraliste dédié au livre en France.

Ce 37e grand rendez-vous culturel, ouvert vendredi au public, rassemble chaque année des éditeurs, des auteurs français et internationaux, et plus de 150 000 amoureux de la lecture.

Cette année, la participation algérienne est assez importante avec 42 maisons d'édition, avec principalement des nouveautés notamment en littérature, romans, essais, histoire, nouvelles, patrimoine et beaux livres , a indiqué à l'APS le responsable du stand Algérie, Mohamed Iguerb, se ventant de la présence d'une quarantaine d'auteurs, venus dédicacer leurs ouvrages.

Il a annoncé un programme d'animation pour chaque journée du salon et la présence d'une quarantaine d'auteurs pour des séances de dédicace.

"Nous avons été obligés de commencer les séances de dédicace à partir de 11h00, vu que nous avons une dizaine d'auteurs pas jour" , a-t-il expliqué.

Le stand algérien, qui s'étend sur 64 m2, est bien agencé et situé juste devant l'entrée. "Comme vous le constatez, il ne désempli pas et les responsables des maisons d'édition sont présents pour apporter des explications au public et
contribuer à la promotion de la production intellectuelle algérienne", a-t-il ajouté.

Il a indiqué que "la participation des éditeurs algériens est axée sur la littérature, l'histoire, le patrimoine et le livre d'art", a-t-il dit ajoutant que "le prix du livre en dinars algériens a été tout simplement traduit en euros".

"Nous sommes là pour faire la promotion des éditions algériennes et notre participation n'a pas un objectif commercial", a encore expliqué Mohamed Iguerb, soulignant "l'importance du concours du ministère de la Culture".

Il fait remarquer que "la présence algérienne à ce salon s'est concrétisée grâce à l'aide et à l'apport du ministère de la Culture qui a pris en charge la construction, la location et l'aménagement du stand, en chargeant à cet effet l'ENAG, mais aussi pour le fret qui est extrêmement cher", a-t-il dit.

Parmi les écrivains programmés au stand Algérie pour les dédicaces, il y a lieu de citer en autres Mohamed Ghafir dit Moh Clichy, Waciny Laredj, Amar Belhimer, Abdelkrim Tazarout, Mouloud Achour, Armand Vial et André Paul Weber.

Le Salon du livre de Paris qui prendra fin lundi et auquel prennent part plus de 50 pays, propose, durant quatre jours, plus de 800 événements et animations. Près de 3000 auteurs sont présents pour des séances dédicace ou pour des
conférences-débats avec les lecteurs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.