L'Algérie a participé à l'événement mondial "Earth Hour"

Publication: Mis à jour:
EARTHHOUR
https://www.facebook.com/earthhouralgeria
Imprimer

Alger a éteint ses lumières samedi 25 mars entre 20h 30 et 21h 30, à l'occasion de la manifestation environnementale "Une heure pour la planète 2017" organisée sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le Wali d'Alger, le ministre de la poste, des technologies de l'information et de la communication et le ministre de la communication, ont donné le feu vert pour l'extinction des lumières de la Grande Poste. Ils étaient accompagné de groupes d'enfants appartenant à des clubs verts ainsi que l'association "Sidra", organisatrice de cet événement.

De nombreux bâtiments officiels et autres sites ont également éteint leurs lumières, parmi eux la Wilaya d'Alger, le Conseil de la Nation, et l'Assemblée populaire nationale, les artères du Boulevard Zighoud Youcef ainsi que le Mémorial du martyr (Maqam Echahid).

L’événement a également été suivi dans d'autres wilayas du pays comme à Guelma.

L'Algérie signe de ce fait sa participation à cette manifestation en joignant les pays arabes ayant déjà pris part à l'instar de Dubai et l'Arabie Saoudite.

"Une heure pour la planète" est une manifestation annuelle, qui a lieu tous les derniers samedi du mois de mars. L’événement invite les citoyens à éteindre leurs lumières et débrancher les appareils électriques non essentiels pendant une heure dans le but de promouvoir l'économie d'électricité et réduire les émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique.