Un cadre du Hamas "assassiné" à Gaza

Publication: Mis à jour:
GAZA
Palestinian relatives of 18-year-old Yousef Abu Azra sit around his body in Al-Awda mosque during his funeral in Rafah refugee camp in the southern Gaza Strip, 22 March 2017. According to Palestinian officials, Abu Azra was killed and two others were injured in Israeli shelling east of Rafah town near the border between Israel and Gaza Strip. | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Un cadre du Hamas, libéré par Israël dans le cadre d'un échange de prisonniers, a été assassiné vendredi soir près de son domicile à Gaza, a annoncé le mouvement islamiste, qui a accusé l'Etat hébreu.

"Des hommes armés non identifiés ont assassiné par balles vendredi soir Mazen Faqha dans le quartier de Tell al-Hawa" dans le sud-ouest de la ville de Gaza, a indiqué à l'AFP Iyad al-Bozoum, porte-parole du ministère de l'Intérieur de l'enclave palestinienne contrôlée par le Hamas. "Une enquête a aussitôt été ouverte", a-t-il ajouté.

De son côté, le porte-parole de la police gazaouie Ayman al-Batniji a indiqué que M. Faqha avait été abattu de "quatre balles dans la tête".

"Nous faisons porter l'entière responsabilité de l'assassinat criminel du combattant Faqha à l'occupant (israélien) et à ses collaborateurs", a menacé dans la nuit le Hamas. "Nous savons comment nous devrons répondre face à ce crime".

M. Faqha avait été libéré en 2011 dans le cadre de l'échange d'un millier de prisonniers palestiniens contre la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit. Cadre important du Hamas en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis un demi-siècle par l'armée israélienne, il avait été transféré dans la bande de Gaza.

Selon les médias israéliens, M. Faqha était responsable pour la Cisjordanie des cellules du Hamas organisant des attentats.

Les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, l'ont décrit dans un communiqué comme "un commandant des Qassam".

De nombreux dirigeants du Hamas, dont l'ancien Premier ministre Ismaïl Haniyeh, convergeaient en soirée vers l'hôpital Chifa de Gaza, où se trouve le corps de M. Faqha. S'adressant à la presse depuis cet établissement, Khalil al-Haya, haut cadre du Hamas à Gaza a estimé que "cet assassinat ne sert que l'occupant (israélien), aucune autre partie n'y a intérêt".

Contactée par l'AFP, l'armée israélienne n'a pas souhaité commenter ces informations.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.