"Sprint" le premier réseau d'incubateurs entre la Région Ile-de-France et des pays africains

Publication: Mis à jour:
A
Région Ile-de-france
Imprimer

L'Algérie figure parmi les sept pays africains adhérents au 1er réseau d’incubateurs francophones "Sprint" lancé par la Région Île-de-France et le réseau mondial de start-up "Inco" le 23 mars, selon Iman Malek fondatrice de la start-up "Aquasafe" présente au lancement.

Cette même source a fait savoir que l'Algérie sera représenté dans ce réseau d'incubateurs par l'espace de coworking Sylabs.

Cette nouvelle coopération dans le domaine de l’innovation rentre dans le cadre de l’accord signé entre Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, et Abdelkader Zoukh, wali d’Alger.

Le réseau d’incubateur "Sprint" à pour objectif d’accompagner l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs sur le continent africain. Il vise également à promouvoir l'entrepreneuriat social, solidaire et durable comme modèle de développement dans les zones de coopérations prioritaires de la Région Île-de-France, peut-on lire sur le site de la Région Île-de-France.

Chaque année, le réseau Sprint accompagnera 6 incubateurs de start-up dans 6 villes africaines : Abidjan (Côte d’Ivoire), Antananarivo (Madagascar), Alger (Algérie), Casablanca (Maroc), Dakar (Sénégal) et Tunis (Tunisie). A terme, il permettra la création de 700 emplois durables, l'accompagnement de 200 start-up, la formation de 900 jeunes à l'entreprenariat "social green tech" et la sensibilisation de 2400 jeunes aux nouvelles téchnologies.

Enfin chaque année, les "Prix Sprint" récompenseront, dans chacun de ces pays, une start-up particulièrement innovante dans le domaine de l’entrepreneuriat social et/ou durable.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.