Mutinerie au sein du comité exécutif de l'Istiqlal, Chabat dans la tourmente

Publication: Mis à jour:
HAMID CHABAT
Mutinerie au sein du comité exécutif de l'Istiqlal, Chabat dans la tourmente | Wikimedia Commons
Imprimer

POLITIQUE - Hamid Chabat quittera-t-il la tête de l'Istiqlal? 14 membres du comité exécutif du parti sur 21 ont désavoué leur chef, accusé de prendre des décisions "unilatérales et arbitraires" qui "nuisent sérieusement" à l'image du parti de la balance.

Ces déclarations ont été publiées dans un communiqué publié samedi 25 mars et signé par une majorité des membres du comité exécutif, dont plusieurs opposants à Chabat, comme Yasmina Baddou et Karim Ghellab, récemment suspendus des organes du parti, mais aussi Hamdi Ould Rachid, Abdessamad Qaiouh, Mohamed Ansari et Noureddine Madiane.

Ces derniers veulent "informer les Istiqlaliens et l’opinion publique" qu'ils sont en "total désaccord avec les agissements du secrétaire général" du parti.

Ils dénoncent notamment la décision de Chabat de déclarer "vacants" quatre sièges du comité exécutif du parti, depuis la suspension de trois membres et le départ d'une autre.

Ils appellent également à la tenue un Conseil national extraordinaire "pour rééquilibrer la composition du Comité préparatoire du prochain congrès prévu fin avril-début mai", indique Le360.

Le comité préparatoire, présidé par Abdellah Bakkali, proche de Chabat, chapeaute les 500 membres du congrès qui éliront le prochain Secrétaire général du parti.

LIRE AUSSI: