Tunisie-Plus de 200 monuments de la médina répertoriés sur Wikipédia grâce à MedinaPedia de Carthagina

Publication: Mis à jour:
F
Wikimedia Commons
Imprimer

En parcourant la médina, on passe devant certaines portes en ignorant ce qui se cache derrière et leur portée historique. Certains lieux sont fermés ou en état délabrés, pourtant ils dérobent une richesse culturelle et "civilisationelle" à connaître pour les Tunisiens et les étrangers.

Afin de les faire renaître et réveiller une mémoire ensevelie autour de ces monuments, des passionnés de la médina et des connaisseurs de ses secrets ont opté pour une méthode assez moderne et accessible à tout le monde: répertorier ces monuments sur Wikipédia via le projet MedinaPedia, porté par Carthagina en collaboration avec l’association de sauvegarde de la médina avec le soutien de Dar Ben Gacem.

Et le projet est ambitieux et a nécessité des efforts considérables car pour mettre des informations en ligne sur Wikipédia, il faut sourcer toutes les informations émises, pour cela l'aide de l'association de sauvegarde de la médina (ASM) , détentrice des archives a été nécessaire, a expliqué Jamel Ben Ben Saidane alias Wildtunis, un des initiateurs de ce projet au HuffPost Tunisie.

f

"Les gens passent devant ou connaissent le nom de certains monuments de la médina de Tunis sans connaitre leur histoire d'où la volonté, à travers MedinaPedia de dévoiler les petites et grandes histoires riches qui se cachent dernière chaque monument d'autant plus que certains sont dans un piteux état et risquent de tomber dans l'oubli avec le temps", a-t-il renchéri.

j

Le projet entamé il y a plus de deux ans touche à sa fin avec un résultat remarquable. En effet, le collectif, composé de bénévoles a pu répertorier les monuments classés de la medina et certains non classés en usant de différentes langues. Pour y parvenir "nous étions épaulés par des étrangers vivant en Tunisie qui traduisaient en leur langue maternelle comme, par exemple, un contributeur japonais qui a retranscris en Japonais les textes", a expliqué Wildtunis.

f

Le projet ne s'arrêtera pas à ce stade, MedinaPedia traversera d'autres villes de Tunisie afin de dévoiler leurs symboles patrimoniaux, a conclu Wildtunis.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
"Kharjet Cartagina" dans la médina de Tunis
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction