Sonasid: Pas de surprise après le profit-warning émis en août 2016

Publication: Mis à jour:
SONASID
Sonasid.ma
Imprimer

RÉSULTATS- La sidérurgie marocaine se porte mal. L’un des principaux opérateurs nationaux, la Sonasid (Société nationale de sidérurgie), affiche des résultats en berne, prévisibles depuis le profit-warning émis en août 2016. Le chiffre d’affaire a reculé en 2016 de 12% à 3,01 milliards de DH, contre 3,42 en 2015 en raison de la baisse du prix de vente moyen (-13%). Une contreperformance que le management explique par le comportement du marché.

L’instabilité des prix de la billette (ndlr: masse de fer qui permet de fabriquer les fils métalliques, barres, et profilés) sur le 1er trimestre 2016 et son impact sur la ferraille ont entraîné une dégradation mondiale des prix de l’acier, exacerbée au niveau national au premier semestre 2016 en raison de la surcapacité structurelle du secteur, dans un marché de la construction en mal de croissance. L’amélioration sur la rentabilité et le volume des ventes réalisée sur le 4e trimestre n’a pu que partiellement atténuer la pression sur les marges exercées par ces conditions de marché volatiles et tendues.

L’élargissement de l’excédent brut d’exploitation maintient le déficit

À l'opposé et grâce, vraisemblablement, à ses efforts d'amélioration de sa productivité, l'excédent brut d’exploitation s'élargit de 13% à 123 millions de dirhams (MDH). En consolidé, l’on souligne une régression de 11,7% des revenus de la Sonasid à 3,11 milliards, pour un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement en progression de 11,7% à 124 MDH. Des facteur qui ont permis à la Sonasid de maintenir le résultat net part du Groupe (RNPG) à -62 MDH, un RNPG identique à celui de 2015.

LIRE AUSSI: