Arrestation en Allemagne d'un ancien policier marocain soupçonné d'appartenir à Daesh

Publication: Mis à jour:
ISIS FLAG 2017
Au Portugal, un Marocain soupçonné d'appartenir à Daech remis par l'Allemagne | DR
Imprimer

SÉCURITÉ - Un Marocain qui faisait l'objet mandat d'arrêt européen a été interpellé par la police allemande et remis jeudi après-midi au Portugal. L'homme, âgé de 63 ans, est soupçonné par les autorités portugaises d'appartenir à Daesh, a fait savoir la police locale dans un communiqué.

Selon l'agence de presse espagnole EFE, il a été placé vendredi en détention préventive après avoir été soumis à un interrogatoire dans le cadre d'enquête pour "adhésion et soutien à une organisation terroriste internationale".

Le suspect a également été mis en examen pour "recrutement et financement du terrorisme", a indiqué le parquet général dans un communiqué.

L'homme qui résidait dans la région d'Averio, dans le nord du Portugal, est l'un des deux suspects visés par une enquête pour "terrorisme international" ouverte en 2015 par la police judiciaire portugaise.

Selon la presse portugaise, il s'agit d'Abdessalam Tazi, un ancien policier marocain qui avait obtenu en octobre 2013 le statut de réfugié au Portugal. L'autre suspect est Hicham El-Hanafi. Également Marocain de nationalité, il avait été arrêté en France en novembre dernier, selon une source proche de l'enquête, citée par l'AFP.

Après son arrestation, les autorités françaises avaient alors annoncé avoir déjoué un attentat "envisagé de longue date" grâce à l'interpellation de sept personnes à Strasbourg et Marseille.

LIRE AUSSI: